Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 19:28

" Hier, j'étais trop lasse pour me lancer dans un tel défi et les jours d'avant, oh, là laà, pas une minute à moi! alors , aujourd'hui, pour vous délasser et me faire pardonner, je vais vous raconter une histoire vraie, celle  de Léon, dit Le Lacet ...
- Pourquoi " dit Le Lacet?"
- Attendez, ne soyez pas pressé, vous allez savoir tout à l'heure!..
Donc, Le Lacet s'est arrêté au bord de la petite route, la C 43.
 -???....
 -Mais si, vous savez, celle qui serpente en lacets jusqu'au col de la Grolle, dans le massif de Patte Folle, au nord du département, celle qui verglace chaque hiver et transforme les semelles en palettes à skier!!!...
C'est là exactement, sur la C43 à l'embranchement de la C 59,  au gros chêne que l'histoire s'amorce. On est en  décembre justement et  Le Léon commence à se lasser du voyage: il n'aurait jamais dû s'attarder à la foire, la nuit ne va pas tarder à tomber. La pente est raide et il commence à trouver le temps long:  sa petite Ligier, déjà très poussive, renâcle maintenant quand il passe les vitesses. Il pense , à juste titre, que le moteur chauffe et qu'il serait bon de s'arrêter un moment et puis que ça lui permettra de se dégourdir un peu les pieds trop serrés dans ses grosses chaussures de montagne, de se soulager...bref, pour abréger, de se délasser.
 chaussures-lacets.jpg
 Il s'arrête , comme il se doit, et dos à la chaussée, il se plonge dans la contemplation de la vallée enneigée, scintillante sous le pâle soleil couchant...Une pierre accueillante reçoit son postérieur : Léon est un peu las, c'est vrai, de cette vie solitaire et il médite à sa manière sur le moyen de la peupler. Il a une idée:" Je vais faire comme si j'étais blessé!" . Vite, il délace ses lacets, ôte une chaussure, et se prépare à claudiquer à l'approche d'un être humain. Il prévoit tout: les gestes angoissés, les feux de détresse, le corps un peu désarticulé..." On sera bien forcé de s'arrêter et de s'intéresser à moi", se dit-il avec une certaine jubilation, sûr de son stratagème. Des minutes passent, vides: rien, pas une silhouette, pas même des oreilles d' animal trompé par l'immobilité du bonhomme... Dépité et de guerre lasse, il se résoud  à repartir, seul, une fois encore vers son trop connu et morne quotidien.  Son esprit , lassé  de tant d'attente vaine, erre sur les chemins noirs du désespoir. Il trébuche, pris de vertige devant le néant de son avenir et s'affale sur la neige durcie, cogne contre une roche qui affleure....Il croit s'évanouir de douleur...Il ne peut plus bouger et le sang s'écoule  en abondance.
  La neige tombe maintenant sur lui, il ne la sent pas. Il ne sent plus rien. Il va mourir sur ces hauteurs...Il s'abandonne sous le doux manteau qui le couvre maintenant.
  Soudain bizarrement, à travers le tissu lacéré du pantalon, il croit sentir -mais il rêve, ce n'est pas possible!...-, des doigts qui l'effleurent avec un soin , une délicatesse infinie alors qu'une  lumière vive transperce ses paupières closes. "Je suis arrivé au paradis, je navigue dans l'au-delà" se répète-t-il avec délectation .  Le Léon avait des notions assez précises de l'Eden!...Il est heureux comme il ne l'a jamais été!
 "Et dire que ça va durer toute l'éternité!... Après tout, je l'ai bien mérité!" récite-t-il comme une prière magique en prenant son pied.
 
  En fait, il ne se trompait pas tant que cela: La Léone était entrée dans sa vie et l'enlaçait. Il était sauvé.
 
 Quand Elle l'a trouvé, il avait  de grosses chaussures entièrement  délacées. Il avait simplement marché sur son lacet!
 Depuis, Léon dit Le Lacet  porte en bracelet son lascif lacet porte-bonheur.

Voyez-vous, il n'est pas si grave de marcher parfois à l'aveuglette sans se lasser et sans lacets lacés: le mauvais sort finit par se lasser...

 L'histoire  est finie... Il est maintenant temps d'aller croquer autre chose que des mots!
  
         Mimi des Plaisirs (18-10-2011)
 
 Avant de partir:... Sauriez-vous dire combien il a fallu lacer de lacets avant la happy-end des deux enlacés?


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans Défis et Jeux Littéraires
commenter cet article

commentaires

Adrienne 28/01/2015 15:34


Voilà une question qui revient souvent, avec en sous entendu : Comment faire pour que le lacet ne se défasse pas ? Comment faire pour ne pas avoir mal aux pieds ? Combien y a-t-il de façons
différentes de lacer ses chaussures ? ...

Hauteclaire 28/10/2011 00:27



Je n'avais pas encore lu ton affaire de lacets ! et je l'adore !


Comme quoi, même dans les nuits les plus noires ...


Alors, finalement, combien de lacets ??


Gros bisous du soir



Mimi des Plaisirs 28/10/2011 14:31



Combien de lacets? 26, je crois , sous des formes différentes... Tant mieux si tu t'es laissé prendre dans leur
filet serré et si tu as passé un bon moment avec Léon, dit Le Lacet. C'était une histoire pour garder le moral...
 Merci d'être venue la partager.
 Amitiés de Mimi.



Vert de Grisaille 24/10/2011 19:35



Il n'y a pas à rougir, mais à être fière! Et, en effet, c'est l'interaction entre les auteurs et les lecteurs qui est riche de nouveaux mots! ;)


Je prêche depuis le début cet esprit de "partage" dans la publication de blogs...


A très bientôt Mimi!



Mimi des Plaisirs 27/10/2011 17:24



Merci de cette vision des choses. Pleinement d'accord pour ce partage!
 Amitiés.
Mimi des Plaisirs



Vert de Grisaille 20/10/2011 20:53



Ce texte est une merveille, tout simplement! J'adore cette création, joyeuse, vive, et fantaisiste!



Mimi des Plaisirs 24/10/2011 19:25



Je suis touchée de ce message mais j'en rougis de confusion.
Cette petite histoire, je l'ai écrite uniquement sur ta proposition et un mot en entraînant un autre...
 Avec toute mon amitié.
Mimi des Plaisirs



yg86au fil des jours 19/10/2011 18:20



Une très belle histoire.


Bisous



Mimi des Plaisirs 19/10/2011 23:07



Elle est née au fil de la plume...
...en suivant les sinuosités du lacet de Vert de Grisaille
 A bientôt!