Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 20:45

     Il y a longtemps que je ne m'étais senti aussi bien...Laissez-moi vous raconter...
     C'était lors du long week-end de la Pentecôte, fleuri et parfumé en diable. L'air était serein, la brise douce et la terrasse offrait des coins d'ombre légère  en son extrémité, celle bordée par le muret de pierres dont la chaleur était tempérée par la frondaison du vieux poirier. J'y avais élu domicile et m'étirais paresseusement comme tout vrai chat qui se respecte mais je surveillais l'oeil mi-clos, le tronc de l'arbre creux où niche, je le sais, une couvée d'oisillons. J'ai eu des recommandations et on m'a ordonné de ne point y toucher mais...je guette le moment où je pourrai aller voir de près, jeter une patte négligente au fond du trou et tâter du bout de mes coussinets, la chair duveteuse et tendre... Mes moustaches se hérissent de plaisir, je rêve que je les ai sous mon nez frémissant et ...
     Ah non! je n'y crois pas!!! Voici la voiture des petits" monsters" qui s'approche! Finie la tranquillité!...J'entends le moteur diesel: à l'oreille, ils sont à moins de cinq cents mètres...Bien sûr, Elle et Lui n'ont rien entendu!!! Ils sont sourds ces humains...et pourtant dans ce désert  vert on entend le moindre vrombissement de mouche à plusieurs mètres!...
    Pas de temps à perdre. Il me faut un abri  où ils ne me trouveront pas.
    Dehors, pas possible: avec le beau temps et la chaleur, ils vont jouer jusqu'à la tombée du jour.
    M'éloigner, c'est trop dangereux, j'en ai fait la douloureuse expérience...
    Je n'ai qu'une solution: dedans et dans le dedans du dedans, au fin fond de la maison.
    J'ai trouvé mon cocon, je m'y suis lové et tant pis pour la chaleur, j'ai fait une délicieuse régression. J'ai pris ma tenue de camouflage, me suis caché parmi les fleurs et j'ai rêvé que j'étais devenu un papillon. Par 28 degrés sous-abri, personne n'a pensé à me chercher là.  Jugez plutôt: c' était une bonne planque, non?

              mai_2010-111.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Edwyn 27/05/2010 13:33



Je suis sûr que tu as fait une looooongue sieste et ça tombe bien parce que chez moi, il y a À la sieste, tout le monde ! de Yuichi Kasano .



gourmandises-et-autres-plaisirsminuscules.over-blo 26/05/2010 23:56



Quel air de béatitude! Il aurait été dommage qu'il se fît découvrir dans son "nid"fleuri et précieux par la horde de sauvages. Je vais finir par envier sa vie de chat souverain soyeux.



Pyrausta 26/05/2010 23:08



du moment qu'il ferme les yeux..il n'est pas vu..comme les enfants!! lol!! en tout cas la chaleur ne lui deplait pas.comme tout chat qui se respecte!! lol!


bonne soiree



Hilde 26/05/2010 22:19



C'est un merveilleux abri!



Richard 26/05/2010 21:52



Bonjour Mimi,


Ici, depuis quelques jours, il fait 35 degrés; l'été est définitivement arrivé. Fil de soie se planquerait sûrement dans le frigo.


Chaleureuses salutations !