Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 12:20

   
   Au détour d'une page balayée distraitement du regard , des mots qui m'arrêtent, tant ils sont familiers :" Il passa! J'aurai dû sans doute..."  Ah!, ce "j'aurais dû" si lourd de regrets !...mais pas ici!
    J'ai lu en entier, j'ai relu et j'ai aimé  l'écriture de cette  rencontre sentimentale . J'ai eu envie de partager ce poème d'Hélène Vacaresco.
 
          Il passa! J'aurais dû sans doute
          Ne point paraître en son chemin;
          Mais ma maison est sur sa route
          Et j'avais des fleurs à la main.

          Il parla: j'aurai dû peut-être
          Ne point m'enivrer de sa voix
          Mais l'aube emplissait ma fenêtre,
          Il faisait avril dans les bois.

          Il m'aima: j'aurais dû sans doute
          N'avoir pas l'amour aussi prompt
          Mais,  hélas! quand le coeur écoute,
          C'est toujours le coeur qui répond.

          Il partit: je devrais peut-être
          Ne plus l'attendre  et le vouloir;                          
          Mais demain l'avril va paraître,
          Et sans lui le ciel sera noir.
                                                                                  
                         Hélène Vacaresco (1864-1947)
                              L'âme sereine-1896
  

    Hélène Vacaresco, femme de lettres franco-roumaine , femme au destin exceptionnel, lauréate de l'Académie Française (cf article sur Wikipédia link )

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Serge Prioul 26/10/2013 05:55


J'aime ce poème. Je ne connaissais pas cet auteur. A bientôt.

Mimi des Plaisirs 29/10/2013 18:07



Bonjour Serge,
 Merci de ce partage et belles découvertes poétiques à suivre.
 Bonne semaine.



Etienne 25/10/2013 09:20


Chère Mimi,


Etonnant poème, à la structure très classsique, hugolienne," attendue", mais qui surprend le lecteur par sa force et sa prégnance.


En effet, sa structure symétrique, récurrente,laconstruction interne antithétique interne à chaque strophe, sa progression temporelle convenue ( la rencontre, l'amour et l'abandon), tout est là
pour donner l'impression d'une aventure qui aurait pour meilleur support la chanson...


Et cependant, quel trouble laisse ce texte dans le coeur du lecteur! Sans doute la simplicité des mots, l'universel de l'évocation, l'ancrage général de l'histoire nous rendent-ils proches de
nous  cette complainte pudique, aux sentiments mitigés . Mais la maîtrise  du jeu temporel nous plonge dans la nostalgie avec  force : le passé simple traduit bien la fulgurance et
la puissance émotionnelle de l'amour mais  laisse vite place à cet irréel du passé qui n'en finit pas de vibrer et clôt  à jamais tout avenir, lorsque " mais demain l'avril va
paraître"... L'amour, force d'illusion ( voir le 3ème quatrain!), où l'être aimé,dans le souvenir, se réduit à un "il", au son d'une voix, à pas grand chose en somme...


Merci, Mimi, pour ce beau texte que l'on sait vite sans l'avoir bien appris...signe manifeste d'une grande poésie!


A jeudi-poétique prochain, bien amicalement, Etienne.

Mimi des Plaisirs 29/10/2013 18:10



Merci de partager votre lecture et votre analyse si juste et sensible à travers ce commentaire.
 J'attends toujours vos réactions avec intérêt, vous le savez.


 A jeudi prochain, donc, je l'espère.
 Bien amicalement . Mimi.



Coccinelle 25/10/2013 08:07


Je ne connaissais pas Mimi mais quel beau poème 

Mimi des Plaisirs 29/10/2013 18:19



Je suis heureuse qu'il te plaise , Coccinelle. Pour moi aussi cet auteur a été une découverte  et je vais essayer de lire davantage de ses ouvrages.
 Un grand merci  pour ta fidélité en dépit de mes longues absences et silences sur les blogs ou en mails. Tout est en sommeil, à par un mini article de temps à autre...
Fil de soie lui aussi sommeille mais il t'envoie plein de caresses.
 Amicalement à toi. Mimi.



flipperine 24/10/2013 17:41


encore un joli poème

Mimi des Plaisirs 29/10/2013 18:34



Merci de ce partage , Flipperine  et merci aussi pour tes visites amicales sur mon blog malgré mon peu de présence.
 A bientôt. Belle soirée.