Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 11:54

   Cette semaine, à l'honneur pour ce jeudi en poésie, un sonnet  d'une poétesse anglaise Elisabeth Barrett Browning (1806-1861) que j'ai découverte  il y a peu dans la revue de culture "MUZE" n° 73
      J'ai eu envie d'en savoir un peu plus sur elle et je vous donne un lien (link) qui éclaire son parcours. 
        Elle est passée à la postérité pour son recueil de poèmes intitulé Sonnets from the Portuguese- ( sonnets aussi connus en Angleterre que les sonnets de Shakespeare) Elle y dit admirablement le bonheur de la découverte de l'amour avec celui qu'elle épousera, le poète Robert Browning.
 Voici donc le poème qui m'a retenue, traduit par Stéphanie Janicot  et sa version originale

         Si tu dois m'aimer, que ce soit pour rien,
         sinon pour l'amour lui-même. Ne dis pas
          "Je l'aime pour son sourire...son allure...sa façon
         douce de parler, pour son esprit malin
         qui s'accorde au mien et m'apporte
         le bien-être exquis de tel jour. "
         Car ces choses en soi, Aimé, peuvent
         changer ou changer pour toi _et l'amour, ainsi tissé
         peut se dénouer de même. Ne m'aime pas
         pour les larmes qui coulent sur mes joues.
         Elle pourrait oublier de pleurer, celle qui jouit
         longtemps de ta présence, et ainsi perdre ton amour!
        Mais aime-moi pour l'amour, pour aimer toujours,
         dans l'éternité de l'amour.


         
If thou must love me, let it be for nought
          Except for love's sake only. Do not say
         "I love her for her smile-her look- her way
          Of speaking gently, - for a trick of thought
           that falls in well with mine, and certs brought
          A sense of pleasant ease on such a day "-
          For these things in themselves, Beloved, may
          Be changed, or change for thee- and love, so wrought,
          May be unwrought so.  Neither love me for
          Thine own dear pity's wiping my cheeeks dry:
          A creature might forget to weep, who bore
          Thy confort long, and lose thy love thereby!
          But love me for love's sake, that evermore
          Thou may'st love on, through love's eternity.

  
                    Elisabeth Barrett Browning
        
    ("La portugaise "serait le surnom donné à Elisabeth en raison de son teint mat)
       

       


             

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans poésie
commenter cet article

commentaires

Coccinelle 26/02/2014 23:27


Ah, Mimi, j'étais passée deux fois et ton blog ne s'affichait plus, je suis contente d'y avoir de nouveau accès !


Joli poème ; pas facile d'aimer et de continuer d'aimer !


Mes amitiés et des caresses à Fil de Soie.

flipperine 20/02/2014 18:32


de très belles paroles

Nounedeb 20/02/2014 17:56


Un beau poème sur la difficulté d'aimer. Et merci, Mimi, pour le texte original.

tipanda 20/02/2014 14:30


Très beau...en anglais.