Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 08:05

 

  Une curiosité poétique, une réécriture, qui s'inscrit directement en prolongement du défi qui nous a tant amusé(e)s ces derniers jours. Un poème sans "E" de Georges Pérec, poème qui, de plus, en cache un autre. A vous de trouver lequel et  quel en est l'auteur....
 
p200 cdb9f9608e49d6367d17bb57c83a9915Lassus psaume Miserere

Sois soumis, mon chagrin, puis dans ton coin sois sourd.
Tu la voulais la nuit, la voilà, la voici.
Un air tout obscurci a chu sur nos faubourgs,
Ici portant la paix, là-bas donnant souci.
                                                                                  
Tandis qu'un vil magma d'humains, oh, trop banals,
Sous l'aiguillon Plaisir, guillotin sans amour,

Va puisant son poison aux puants carnavals,
Mon chagrin, saisis-moi la main; là pour toujours
                                                                               
Loin d'ici. Vois s'offrir sur un balcon d'oubli,           
Aux habits pourrissants, nos ans qui sont partis;
Surgir du fond marin un guignon souriant;

Apollon moribond s'assoupir sous un arc.
Puis ainsi qu'un drap noir traînant au clair ponant
Ouïs, Amour, ouïs la Nuit qui sourd du parc.
 

              

     
 
"Trois chansons par un fils adoptif du commandant Aupick"
      (
La Disparition, 1965) Ed. Denoël

 

 
                                                          
 
  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans littérature
commenter cet article

commentaires

Lenaïg 29/07/2011 20:01



Bonsoir Mimi. Si ce n'était le début, je n'aurais pas trouvé le poème de référence.


Mais comme cela, ce n'est pas mal du tout, non plus, quel artiste ce Georges Perec !


Bises !



Mimi des Plaisirs 30/07/2011 19:30



Bonsoir Lenaïg.
 Ce n'était pas évident de trouver!...
Pérec est un artiste de la manipulation des mots, des lettres, un peu magicien...mais je préfère le poème initial de Baudelaire.
Amicalement.


Mimi.



Catheau 29/07/2011 08:54



Ecrire, réécrire... et tout le reste est littérature. Un choix excellent pour ce jeudi.



Mimi des Plaisirs 29/07/2011 15:49



Tout le reste est littérature, oui...Tu as raison.
Depuis le début de l'art, tout n'est-il pas qu'un éternel recommencement? une réécriture?
Amicalement à toi et merci pour ton avis



gegouska 29/07/2011 08:00



Bonjour merci d'être passé sur mon blog amitié






Mimi des Plaisirs 29/07/2011 15:46



Quel aimable et original message!
A une autre fois.
Mimi.



Jeanne Fadosi 28/07/2011 22:02



Sois sage O ma douleur ... Perec l'a osé ! Doué pour ces défis insensés, même si j'aime mieux la musique de l'original.


Bises eet belle fin de soirée



Mimi des Plaisirs 29/07/2011 15:45



Tu avais tout trouvé: Bravo!!!
Pérec, il n'avait peur de rien...mais je pense comme toi: c'est un bon exercice, mais pas très beau, musicalement parlant. Les sonorités sont fatalement trop "masculines", ça manque de
nuances!
Bonne journée, Jeanne.



Le Chaton 28/07/2011 20:55



Il m'a fallu de l'aide mais serait-ce celui de Baudelaire? Il faut que je le relise d'ailleurs. Bises, Le Chaton.



Mimi des Plaisirs 29/07/2011 15:26



Bravo! Pour le relire, pas de problème, il est sur le blog aujourd'hui avec l'enluminure" miserere" en plus grand.
Lequel préfères-tu?Pérec ou Baudelaire?
Bises.
Mimi