Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 07:30

      Pour répondre à la suggestion de Tricôtine,( thème"rétrospective"), ce poème original qui dit la nostalgie désespérée des amours disparues ou mal partagées dans un dialogue théâtralisé.
     images.jpg-magritte.jpg                                               Magritte : "Colloque sentimental"

 
      Lors de ce" colloque" secret entre deux "formes", le poète nous donne à entendre la recherche vaine du bonheur passé.  Garder conscience et mémoire de ce qui fut pourtant si exaltant, sublime et violent, le reconstruire à deux à l'unisson, une tâche qui s'avère impossible...pour le Verlaine des Fêtes galantes pour qui l'amour est ici une mascarade.
"Colloque Sentimental" , conclusion désabusée du recueil poétique, a été mis en musique par Debussy dont la sensibilité s'accorde avec celle de Verlaine.

    
      COLLOQUE SENTIMENTAL

 Dans le vieux parc solitaire et glacé
 Deux formes ont tout à l'heure passé.
 
 Leurs yeux sont morts et leurs lèvres sont molles,
 Et l'on entend à peine leurs paroles.

 Dans le vieux parc solitaire et glacé
 Deux spectres ont évoqué le passé.

 _Te souvient-il de notre extase ancienne?
 _Pourquoi voulez-vous qu'il m'en souvienne?

 _Ton coeur bat-il toujours à mon seul nom?
 Toujours vois-tu mon âme en rêve?_Non.
 
 _Ah! les beaux jours de bonheur indicible
 Où nous joignions nos bouches!_ C'est possible.

 _Qu'il était bleu, le ciel, et grand, l'espoir!
 _L'espoir a fui, vaincu, vers le ciel noir.

  Tels ils marchaient dans les avoines folles,
   Et la nuit seule entendit leurs paroles.

           Paul Verlaine.
      
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans littérature
commenter cet article

commentaires

Hauteclaire 29/01/2012 23:47


Un poème incontournable, mais que c'est triste ...


Je retourne à ton rétroviseur !

Mimi des Plaisirs 30/01/2012 19:16



C'est exactement ce que j'ai ressenti en le relisant. J'avais presque regretté de l'avoir publié tant il est désespérant, d'où le morceau "rétroviseur"...



Etienne 27/01/2012 08:10


Ah! le nevermore verlainien dont on souffre quand on ne sait pas ( ou qu'on ne peut plus ) vivre au présent... le poème est sublime de poésie, de rythme, de musicalité.Et l'illustration du
surréaliste, avec ces teintes particulières, convient par faitement,abolissant les époques. Merci beaucoup Mimi... et à jeudi-poétique prochain. Bien amicalement, Etienne.

Mimi des Plaisirs 28/01/2012 20:01



C'est très beau,oui, autant l'oeuvre de Verlaine que celle de Magritte. C'est bouleversant de poésie et de musique pour Verlaine... Mais je voudrais tant que la vraie vie ne soit pas aussi
désespérante, illusoire et oublieuse que le disent ces deux artistes au surréalisme sublime et fascinant,..
 Vivre intensément le présent, goûter l'instant, c'est tellement bien!
 A jeudi, sans faute!
 Amitiés. Mimi



tipanda 26/01/2012 23:36


Merci de nous réactiver la mémoire.

Mimi des Plaisirs 28/01/2012 19:52



C'est la moindre des choses quand on doit parler de "rétrospective"! mais il est vrai qu'un poème comme celui-ci ne
s'oublie jamais vraiment!



pichenette 26/01/2012 22:52


"Et la nuit seule entendit leurs paroles." Quelle chute! Magistral

Mimi des Plaisirs 28/01/2012 19:47



Ce vers est inoubliable...tant pour la chute que pour les sonorités, chant chuchoté qui s'évanouit dans la nuit éternelle.



Jean-Pierre 26/01/2012 18:09


J'adore ce dialogue !


Merci ...


«  Sois ami du présent qui passe : le futur et le passé te seront donnés par surcroît. » Clément Rosset

Mimi des Plaisirs 28/01/2012 19:43



Merci de ton passage et de ton message, Jean-Pierre.
 J'aime bien ta citation, sorte de "Carpe diem" à retenir!...


 Amitiés et à bientôt sur OB.