Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 20:41

    Sous le crachin presqu'automnal, un jeudi soir plutôt morose,  une inspiration qui ne l'est pas moins  dans ce poème de Pierre Reverdy, voici ma participation du jour :

 


                       Je suis dur
                    Je suis tendre
             Et j'ai perdu mon temps
             A rêver sans dormir
             A dormir en marchant
             Partout où j'ai passé
             J'ai trouvé mon absence
             Je ne suis nulle part
             Excepté le néant
   Mais je porte caché au plus haut des entrailles

   A la place où la foudre a frappé trop souvent
   Un coeur où chaque mot  a laissé son entaille
   Et d'où ma vie s'égoutte au moindre mouvement.

                 Pierre Reverdy
                             (La liberté des mers- 1959)

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans poésie
commenter cet article

commentaires

tipanda 13/09/2013 22:54


Dur et tendre ... Ce poète nous parle de Fil de soie qui est un cœur entouré de poils.

Mimi des Plaisirs 26/09/2013 23:04



Inattendu !



Nounedeb 13/09/2013 18:31


Merci Mimi, pour ce poème que tu me fais découvrir, et qui me parle particulièrement.

Mimi des Plaisirs 26/09/2013 23:03



C'est un poète de l'émotion et de l'intime qui sait parler au coeur.  Je suis heureuse d'avoir pu te le faire connaître, Nounedeb.


 Amitiés et bonne fin de semaine.



Etienne 13/09/2013 16:24


( suite!)


Je comprends mieux le sens du poème que vous aviez publié lors d'un précédent défi poétique, il y a quelque temps: " Pour le moment"(la vie est simple et gaie) du même poète : l'embellie était
rare dans le quotidien de Reverdy. Ici, quelle expression de la souffrance, quel aveu de l'intime! Je me suis senti en empathie avec l'écrivain, comme tout homme avec ses blessures secrètes, ses
émotions, ses contradictions mais sans savoir, comme le poète, les dire, ne serait-ce que dans un journal intime en m'adressant à un lecteur imaginaire...


   Merci, Mimi, pour ce texte fort, aux mots simples, sans emphase et dans lesquels beaucoup reconnaitront,  j'en suis sûr,leur ressenti.


  Amitiés. A jeudi-poétique prochain, Etienne.

Mimi des Plaisirs 26/09/2013 23:01



C'est si difficile de se " dire ", de se découvrir... Les mots gauchissent, trahissent parfois .


 L'écrivain, comme Reverdy a ce don de mettre en lumière l'humain à partir de son expérience personnelle. Grâce à lui on peut alors mieux se comprendre et se faire comprendre.
 Moi aussi j'ai aimé cet aveu.



zaza 13/09/2013 11:03


Un bien joli poème Mimi. Bises et bon vendredi. ZAZA

Mimi des Plaisirs 26/09/2013 22:56



Bonsoir ZAZA
 merci pour ta visite et ton gentil commentaire. J'espère avoir le temps d'aller te relire bientôt.
 Bises.



Henri dr Margaux 13/09/2013 09:49


Bonjour Mimi,


Encore un poète que tu me fais découvrir, je ne connaissais pas Pierre Reverdy, j'ai adoré ce poème. Merci. Bises bien amicales.


Henri.

Mimi des Plaisirs 26/09/2013 22:54



Je ne suis pas étonnée  qu'il te plaise: il est à la fois simple et profond.
 amitiés et à plus!