Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 13:04

 la-veuve.jpg  "La Veuve est un roman tout simplement superbe(..) Le suspense de ce livre est tel que l'on en ressent physiquement la tension, un effet produit uniquement par les meilleurs romans."(Jim Harrison)
  "Un premier roman remarquable, plein de verve, magnifiquement écrit dans la tradition des  grands romans d'aventures" (Michael Ondaatje)

 

  Voici ce qui m'a amenée à choisir ce roman de Gil Adamson  et cela correspond à ce que j'ai moi-même ressenti à sa lecture. Cependant, je vais ajouter mon grain de sel à ces commentaires avisés.

   L'histoire se déroule sur quelques mois: de l'hiver 1903 à l'été 1904 dans le nord canadien, dépeuplé  et quelque peu arriéré et hostile.
    La nature est omniprésente, personnage à part entière que tous les êtres vivants doivent affronter. Effrayante, grandiose et fascinante à la fois, elle rythme la survie, plus prompte à ôter la vie qu'à la donner. Elle ajoute au roman une dimension épique et les personnages qui la hantent sont amenés de gré ou de force au dépassement de soi. Des hommes surtout, des malheureux, des proscrits, des solitaires et des originaux y vivent durement. Et une femme seule qui ne cesse de parcourir ses étendues , Mary la fugitive.
 J'ai aimé dans ce livre la personnalité complexe de cette jeune femme de dix-neuf ans, nommée par la narratrice " La Veuve" , tant cet état est devenu constitutif d'elle-même. Existe-t-elle simplement, a-t-elle jamais existé à ses propres yeux et à ceux des autres  sous le nom de Mary, comme  enfant,  jeune femme ou jeune mère qui a perdu son nouveau-né ?
  Veuve Mary Boulton, elle l'est de son propre chef: au début du roman, elle vient de faire justice elle-même, a tué son mari d'une balle de carabine, folle de douleur. Elle n'a  plus rien, que cet habit sinistre, lourd et ridicule de veuve qu'elle s'est taillé dans un couvre-lit et un rideau et qu'elle ne quittera plus jamais. Pour survivre au début, elle volera l'indispensable: cheval, bottes et manteau .
  Elle part car elle est traquée, vers le Grand nord, glacial, vers les forêts denses et inhospitalières, les montagnes: elle crèvera la faim, son périple ne sera que souffrances atroces, elle faillira mourir de froid et d'épuisement, elle cotoiera la folie. Mais elle doit ruser, avancer coûte que coûte pour échapper à ses poursuivants obstinés qui veulent venger leur frère. Deux diables taciturnes, colosses jumeaux qui la pistent sans relâche, la retrouvent, la perdent et repartent sur ses traces inlassablement. Elle vit un enfer.
   Cette terrible formation  fait d'elle une femme "forte" dans tous les sens du terme mais qui découvre peu à peu l'humanité, la compassion, l'entr'aide, l'amitié et l'amour, dans un contexte d'une dureté effroyable.
  J'aurais envie de dire qu'elle accomplit un véritable chemin de croix, sans qu'il y ait en elle le moindre sentiment religieux , même si elle possède, comme un talisman, une Bible dont elle connaît des passages par coeur. Ce livre lui sera comme un sésame à plusieurs reprises mais elle ne peut compter que sur elle-même jusqu'à la rédemption de son crime.
   Cette aventure est intérieure, La Veuve doit combattre ses terreurs, ses hallucinations et ses angoisses, Elle découvre la douleur de l'absence et la joie inespérée et régénératrice et ses compagnons évoluent aussi à son contact. Roman d'initiation, il l'est à coup sûr mais ce que j'ai découvert aussi c'est la douloureuse condition féminine dans ces contrées reculées.
  C'est enfin un roman d'aventure palpitant, à rebondissements multiples avec des personnages tous plus pittoresques et intrigants les uns que les autres, (le coureur des crêtes, la femme-oiseau, le révérend bâtisseur, le nain McEchern et d'autres...) dans un décor naturel inoubliable, et des conditions de vie impressionnantes.

  Edité au Canada en 2007 puis traduit en 2009 pour les éditions Christian Bourgeois_420 pages.
  ISBN 978-2-267-02028-1

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans littérature
commenter cet article

commentaires

pichenette 15/05/2011 18:58



C'est pourquoi je me suis mise à faire des listes... ce qui m'a inspiré ceci:


http://panoramas.over-blog.fr/article-gentilles-pal-et-mechantes-lal-62941895.html


Les listes, c'est l'enfer!



Mimi des Plaisirs 16/05/2011 16:06



Oui, je me souviens de cet article! mais je vais aller le relire pour le plaisir...
Les listes, c'est trop strict pour moi...à l'expérience!



pichenette 10/05/2011 14:36



Tout comme moi! tout simplement ou en toute distraction, c'est kif kif bourricot, on y va "juste pour voir" , on ne sait jamais des fois que les livres aient disparu d'un coup de rayon vert!!!



Mimi des Plaisirs 14/05/2011 20:55



C'est ça parfois! le livre que tu convoitais mais que tu n'avais pas emprunté la dernière fois parce que pas le temps, parce que ...etc, etc...il n'est plus là, pris par une vieille dame en
vert  et il faudra attendre...et tu finiras par l'oublier



pichenette 09/05/2011 14:25



Et voilà! Encore un livre qui fera tilt! tilt! tilt! et me sautera tout seul dans les mains s'il croise ma route. Tu as remarqué comme certains semblent clignoter à ton approche lorsque tu
déambules dans les rayons d'une librairie, alors que non, non, tu ne veux pas en acheter, juste passer un moment et regarder, pour te tenir au courant, juste par curiosité, et tout simplement
parce que tes pas t'ont portée là, en toute distraction?



Mimi des Plaisirs 10/05/2011 14:29



A qui le dis-tu! je suis incapable de résister à ces appels...et les livres s'accumulent et mes yeux s'usent.
Les pas distraits?... à d'autres!!! Dans ce cas, je ne crois pas au hasard, oh, non!
Tiens, tout à l'heure, je vais faire un tour à la médiathèque, histoire de..."voir"...simplement!



sophie57 08/05/2011 14:12



je connais peu la littérature canadienne et là tu me donnes vraiment envie de découvrir cette histoire:c'est noté! bon dimanche Mimi!



Mimi des Plaisirs 08/05/2011 21:55



C'est un vrai dépaysement et une belle histoire: j'espère que tu ne seras pas déçue!
Bon courage pour la semaine à venir



Anis 08/05/2011 09:17



Ah Mimi, quelle écriture ! Tu te coules dans la langue avec une aisance tout à fait jouissive. Tu réussis à donner vie à cette jeune femme de telle manière qu'inévitablement, on a envie de la
rencontrer.



Mimi des Plaisirs 08/05/2011 21:49



J'ai beaucoup apprécié cette lecture et tu l'as senti. Merci, Anis.
Si tu  lis un jour ce roman, je pense que tu auras une certaine sympathie pour ce personnage.
Amitiés;