Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 17:40

         126670-zoz-planche-de-stickers-chat-perche-30x42-cm-.jpg Je me prépare à m'élancer vers la branche voisine où je sens comme une odeur de plumes et de fiente: le corps tendu à l'extrême comme la corde de l'arc d'Ulysse ( je suis un chat lettré car j'ai passé beaucoup de temps dans les papiers et les livres de mes maîtres sous la lampe chaude du bureau...fermons la parenthèse)... et les muscles prêts , je donne le coup de rein décisif en lançant mes pattes vers l'avant dans un magnifique sillage aérodynamique. Je pars dans une poussée ascensionnelle pour me retrouver à ma grande honte, trois mètres plus bas, gigotant comme une araignée, agrippé tant bien que mal à une frêle brindille qui menace de rompre et par la même occasion de me projeter sur le sol et de me fracasser le cou. Qui a dit que les chats retombaient toujours sur leurs pattes quand ils tombaient? Je peux vous assurer que malgré cette propriété féline que je me répétais pour m'exhorter au courage, je n'en menais pas large car je sentais mes forces faiblir, mes griffes s'arracher de mes coussinets et mon dos s'arquebouter en vain pour redresser mon corps trop lourd de chat bien, trop bien nourri! En ces instants dramatiques, j'ai revu mes gamelles appétissantes et ma vie de chat comblé est repassée à toute vitesse dans mon esprit: les couettes chaudes où je me blottissais, les genoux et les épaules chéries, la musique que j'aimais écouter en m'endormant,etc, etc , etc...Perdre tout cela parce que je n'avais plus la force de me rétablir comme n'importe quel chat  normalement constitué d'une queue à la bonne longueur , quelle injustice !!!!!!!!!

         Je vous le dis comme un secret: on a dû m'amputer de ma queue qui faisait ma fierté et me permettait de parader ou de montrer mon contentement ou ma colère aux autres congénères  et aux humains. J'ai été victime d'un chauffard  qui me l'a écrasée en roulant trop vite. Je tairai son nom par magnanimité mais je lui réserve comme on dit "un chien de ma chienne" comme cadeau. Bref, je suis handicapé.

         J'étais prêt à tout lâcher, je n'en pouvais plus, j'ai dit adieu au monde et j'ai regardé en bas, malgré le vertige qui me gagnait inexplicablement...et je les ai vus, tous les deux ,me tendant les bras. Alors, je me suis laissé choir et  mon corps , miraculeusement a décidé pour moi des mouvements à effectuer pendant la descente en vrille. J'ai senti la terre sous mes pattes... J'étais sauvé de la mort et du deshonneur .

          J'ai eu peur, mais je recommencerai, c'est sûr, car c'est trop bien de sentir cette montée d'adrénaline. Je m'entraînerai sérieusement tous les jours et on verra bien qui sera le plus fort à l'accro- branche. Non mais!!!......

En attendant, je vais prendre du repos comme tout bon matou qui se respecte.

Bonsoir la compagnie!

                                              (à suivre)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kranzler 04/03/2011 10:58



Mon grand Fil de soie, je suis certain que tu restes d'une classe folle malgré cette désagréable intervention. Les filles sont toujours impressionnées par les cicatrices, visiblement tu as de
quoi les épater...



Mimi des Plaisirs 04/03/2011 21:24



De la classe, oui, je reconnais modestement que j'en ai,je suis un peu à part; mais les filles, comme tu dis, je ne fais que les épater, rien d'autre



Catherine 19/04/2010 14:30



J'adore le « mais je recommencerai »



Mimi des Plaisirs 14/04/2010 10:12



Merci pour ces mots. Mimi



gourmandises-et-autres-plaisirsminuscules.over-blo 13/04/2010 15:58



Parfois, on se réincarnerait bien en chat adopté par votre famille...



Julio el Magnifico 13/04/2010 14:15



Quel plaisir de lire ce texte ! Nous avons lu les trois épisodes d'une traite. Nous attendons les autres avec impatience. A bientôt !