Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 14:00

  Pour les jeudis en poésie, Jeanne Fadosi a proposé , en rapport avec le thème du défi n° 54, "Vêtements dans le vent", d'écrire ou de publier des poèmes sur les vêtements et/ou le temps.
   J'ai eu envie de revenir aux classiques, ceux qui ont un parfum de collège ou de lycée et qui nous enchantaient par leur jeunesse et leur beauté .
   D'abord, parce qu'il s'est imposé immédiatement, MA BOHEME d'Arthur Rimbaud (1854-1891) et ensuite, parce qu'il est LE poème du Temps par excellence, L' ODE à CASSANDRE de Pierre de Ronsard (1524-1585)


             4837933490_39f29922d8.jpg
                Ma Bohème
    

  Je m'en allais, les poings dans mes poches crevées
  Mon paletot aussi devenait idéal;
  J'allais sous le ciel, Muse! et j'étais ton féal;
  Oh! la ! la! que d'amours splendides j'ai rêvées
  Mon unique culotte avait un large trou.  
   _ Petit -Poucet rêveur, j'égrenais dans ma course
  Des rimes. Mon auberge était à la Grande -Ourse.
  _Mes étoiles au ciel avaient un doux frou-frou.

  Et je les écoutais, assis au bord des routes,
  Ces bons soirs de septembre où je sentais des gouttes
  De rosée à mon front, comme un vin de vigueur;

  Où, rimant au milieu des ombres fantastiques,
  Comme des lyres, je tirais les élastiques
  De mes souliers blessés, un pied contre mon coeur.
           

                        ARTHUR RIMBAUD      (Poésies)
  
 

  

                 
Ode à CASSANDRE


  Mignonne, allons voir si la rose,                           3680476664_edcacd1c5c.jpg
  Qui ce matin avait déclose
  Sa robe de pourpre au soleil,
  A point perdu, cette vesprée,
  Les plis de sa robe pourprée
  Et son teint au vôtre pareil

   Las! Voyez comme enpeu d'espace,
   Mignonne, elle a, dessus la place,
   Las! las! ses beautés laissé choir!
   O vraiment marâtre Nature,
   Puisqu'une telle fleur ne dure
   Que du matin jusques au soir!

   Donc, si vous me croyez, mignonne,
   Tandis que votre âge fleuronne
   En sa plus verte nouveauté,
   Cueillez, cueillez votre jeunesse:
   Comme à cette fleur, la vieillesse
   Fera ternir votre beauté.

                       Pierre de Ronsard  (Odes)
  
 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans Défis et Jeux Littéraires
commenter cet article

commentaires

Pichenette 04/05/2011 09:56



Ces deux-là je peux les réciter par coeur... avec coeur! 



Mimi des Plaisirs 05/05/2011 15:29



Ils nous ressemblent, d'une certaine manière...



Jeanne Fadosi 02/05/2011 15:33



Deux très beaux choix pour des vêtements éphémères ...



Mimi des Plaisirs 02/05/2011 15:59



Merci de ta visite, Jeanne et de tes propositions pour les défis!



sophie 01/05/2011 12:54



Petit-Poucet rêveur, j'égrenais dans ma course


Des rimes.


décidément la poésie est un art à part!


Bon premier mai Mimi, avec ou sans clochettes!



Mimi des Plaisirs 01/05/2011 23:53



J'espère que ta journée du premier mai a été belle et je t'envoie un brin de muguet de mon jardin  en porte-bonheur...



Gourmandise 30/04/2011 21:34



Tu devines lequel à ma préférence...


L'autre me parle moins... mais c'est sans doute parce que je reste une éternelle adolescente!



Mimi des Plaisirs 01/05/2011 23:58



Reste, reste ainsi...Le poids des ans vient bien assez vite!



Anne Le Sonneur 29/04/2011 12:14



Un très grand plaisir à relire ces deux magnifiques poème. Merci, Mimi, pour ce moment-là !



Mimi des Plaisirs 29/04/2011 15:44



Je crois qu'ils sont ancrés dans la mémoire, simples et beaux.
Merci de cette visite.
Amitiés de Mimi.