Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 23:27


 Journée mémorable: ce dimanche de février, j'ai ajouté à mes multiples talents celui de jardinier de ma Dame!
       
  - Comment est-ce arrivé?

  -Comme de rien...: il a suffi que de mes yeux les plus tendres, je suggère à ma maîtresse d'aller humer l'air du dehors, pas encore printanier, mais assez tiède pour que l'on puisse s'imaginer quelques mois plus tard avec une légère brise caressant le museau, pour qu' Elle ouvre grand la porte sur le jardin et m'y accompagne.

   "Mignonne, allons voir si la rose..." aurait-elle pu entendre si Elle avait mieux appris mon langage-chat, mais de roses, pour l'instant il n'y en a que les épines et les rameaux à tailler...Qu'importe!
   

  Elle a fait le tour de la maison, moi sur ses talons, gambadant, la coursant, lui donnant de petits coups de pattes, façon entrechats, quand je voulais attirer son attention sur les travaux urgentissimes qu'il convenait d'effectuer avant que mon domaine ne devienne une forêt de mauvaises herbes. Elle n'a rien dit mais à son air, j'ai bien vu qu'Elle était contrariée.
  Mine de rien , je me suis carapaté, j'ai trouvé une planque derrière le laurier -rose et j'ai épié ses faits et gestes. Et alors, ô surprise, elle a disparu à l'intérieur de la maison pour en ressortir presqu'aussitôt les bras chargés de cartons d'où dépassaient des couleurs vives ...Je n'en revenais pas!
  Vraiment, quelle magicienne pour faire sortir, comme ça!, des dizaines de fleurs d'un garage cimenté...

   Armée d' horribles gants verts et d'engins piquants, Elle s'est mise à la tâche. Que c'était pénible pour ses petites mains fragiles! Alors j'ai eu pitié d'elle et je suis venu lui prêter patte-forte.
   Pour moi, c'est chose simple: tous les jours, plusieurs fois par jour, je gratte consciencieusement -ou frénétiquement- le sable ou la terre pour mes besoins personnels et j'ai acquis ainsi une grande technique de "creusage" .( Je sais que le mot adéquat est creusement, mais je préfère" creusage "car il suggère mieux l'effort, l'agissement des pattes fouillant alternativement à la recherche de la bonne profondeur. Difficile à déterminer car c'est tout un art de tenir compte de tous les paramètres...Bref, fermons la parenthèse!)...
  Donc, ayant compris le but de toutes Ses manoeuvres maladroites, j'ai mis mon savoir à sa disposition et j' ai fait une démonstration époustouflante, creusant à la vitesse de l'éclair, une série de trous parfaitement calibrés dans la pointe de terre fraîchement préparée par Lui pour recevoir les plantes fleuries. Je n'ai pas boudé mon plaisir ni regretté ma peine, car de toute évidence, c'était parfait comme consistance: meuble à souhait. Pas même une écorchure!
  Une fois mon travail terminé, je suis parti en sautillant  modestement, mais fier de ma  B.A .Elle n'avait plus qu'à poser ses fleurs dans les trous béants. Elle était tellement contente et surprise qu'elle en est restée baba!...
 
  Quand je revins, après un petit tour dans les parages pour me remettre un peu de mes efforts, je ne pus que constater que j'avais fait du bon travail: plus un seul trou, à leur place, des fleurs jaunes à coeur noir, des blanches , des oranges...Le devant de la maison semblait sourire de tous ces petits pétales épanouis qui écarquillaient d'aise leurs racines dans des trous sur mesure.
   2164020929_0cbc63162b.jpg
 
  Et tout ça, grâce à qui? A moi, Fil de soie, le chat- jardinier, promu illico, jardinier en chef!
  Si vous avez besoin de moi, vous avez mon adresse-mail, il suffit de me le demander, ce sera avec plaisir!
 
  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pichenette 24/02/2011 23:26






C’est un jardin extraordinaire


Il y un chat qui creuse des trous


J’ lui donne du lait. Il remue son derrière en disant «Thank you very much Mimi des plaisirs»


Pour ceux qui veulent savoir où mon jardin se trouve


Il est vous l’voyez au coeur d’ma chanson


J’y vole parfois quand un chagrin m’éprouve


Il suffit pour ça d’un peu d’imagination.



Mimi des Plaisirs 27/02/2011 19:08



Merci Pichenette pour cette adorable réécriture de Trenet pleine de fantaisie.
Je suis touché et ma maîtresse aussi. Elle m'a fait écouter la chanson en entier, alors le début, je l'ai transposé et c'est bien!
Mille ronrons pour toi.



Edwyn 22/02/2011 22:02



Tu as bien de la chance, Fil de Soie ! Faiel et moi n'avons pas de jardin, et rien à creuser.



Mimi des Plaisirs 23/02/2011 16:11



Je reconnais que je suis un sacré privilégié: en plus de mon petit jardin, il y a ceux des voisins, mais certains, les maniaques du ratissage, n'aiment pas me voir chez eux; mes interventions
font désordre, paraît-il! Ils ne savent pas reconnaître mon sens artistique... et ils me chassent!!!



Gourmandise 21/02/2011 16:51



Ce chat a en plus la préscience de la météo: avec les horribles crachins d'aujourd'hui, les belles pensées plantées idéalement hier vont trouver à s'épanouir. Quel être exceptionnel, ce fil de
soie!


 



Mimi des Plaisirs 23/02/2011 16:17



Mais oui, je suis spécialiste de la météo! aujourd'hui, par exemple, il suffit de me voir le nez enfoui dans mes pattes ou mon ventre pour savoir qu'il fait humide et froid...
Quant aux fleurs, elles se portent bien et redressent la tête!



Héloïse 21/02/2011 16:48



Attention à toutefois ne pas les arroser à ta manière: je ne suis pas sûre qu'elles l'apprécieraient!



sophie57 21/02/2011 11:39



ce fil de soie est décidément un chat pas comme les autres dans un jardin...extraordinaire!



Mimi des Plaisirs 21/02/2011 19:40



Ah, le jardin, il le voit avec ses yeux de chat, pas avec ceux des malheureuses tâcheronnes qui en sortent avec mal au dos...