Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 13:19

Roman bref, mais percutant sur l'enfance sacrifiée.et la désagrégation d'une famille. L'histoire de Nico est racontée par sa soeur ainée, Laura, qui lui porte une affection indéfectible. Il semble qu'elle cherche à retrouver l'enfant d'avant le drame, à comprendre comment il en est arrivé là, à être étranger à lui-même et aux autres.Nico n'est plus... La narration part de l'enfance au sein d'une famille de classe moyenne, apparemment sans soucis matériels: le père est cadre commercial, hâbleur et robuste, la mère est médecin, généreuse et dévouée à ses patients deshérités.

 

Le problème vient d'un désamour généralisé au coeur de la cellule familiale: le père passe en brutalités et en brimades sur son fils cadet, Nico, ses frustrations. L'enfant le déçoit par sa médiocrité à l'école, sa maigreur et sa faiblesse physique et au moindre prétexte, l'envoie pendant des heures au piquet, les mains derrière la tête ou le frappe sauvagement, à la tête de préférence.  Face à cela l'enfant , "un mètre-vingt, excédé par cette volonté d'humiliation répétée, s'impos(e) une conduite héroïque, un traitement de choc"et même si le père s'absente, il reste à "purger sa peine" jusqu'au retour du bourreau ou il s'enfuit de la maison. La mère, épuisée et la fille terrorrisée ne sont d'aucun secours et l'enfant s'endurcit, vit comme un coupable perpétuel. Quand le père quitte la maison, divorce, c'est encore pire: Nico" se décrète fils et père à la fois", cherche à dompter son corps, le martyrise pour le rendre dur, athlétique, conforme à l'idéal paternel. Il s'astreint à lui écrire au nom de la famille, recevant ses lettres réexpédiées et corrigées avec mépris au stylo rouge...L'humiliation s'intensifie, se fait plus insidieuse et l'enfant désavoué, repoussé dans ses tentatives d'approche, bientôt ne communique presque plus, se coupe de toute forme d'affection. L'adolescent fugue, se révolte contre toute forme de sensibilité et de tendresse maternelle ou fraternelle, devient brutal avec les filles, cultive la haine de l'autre, est fasciné par le feu, les idées extrémistes.

 

Autour de lui, tout s'écroule et la campagne des vacances seul avec sa soeur, Pépé et Mémé, n'est plus possible non plus. Il est face au mur: il s'y cogne sauvagement , se détruit...Personne ne pourra le protéger. Le roman est soutenu par une langue très maîtrisée, sans épanchement, qui dit la tendresse (car il y a malgré tout de rares moments lumineux ) de la même façon que la souffrance et la peur. Effectivement, on voudrait comprendre comme Laura la narratrice, épargnée relativement dans son enfance et adolescence, comment fonctionnent de tels processus d'anéantissement de l'enfant et de sa personnalité fragile et tendre. Seule l'analyse objective peut éclairer ces cas mais l'emploi du "Je"et du contexte familial omniprésents en font un drame intime et bouleversant , inoubliable. On ne naît pas criminel... mais on peut être façonné pour le devenir malgré soi... Livre de poche, 155 pages Première publication aux éditions Stock en 1999. ISBN:978-2-253-15111-1

 

Brigitte Giraud à "Littératures Métisses"

Angoulême 2010

mai_2010-097.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans littérature
commenter cet article

commentaires

La librivore 03/08/2010 10:37



Oui, ton blog est un de mes rendez-vous préférés quand je peux avoir un ordinateur sous la main. J'aime le ton et l'esprit.



Mimi des Plaisirs 03/08/2010 18:19



Merci, je suis très sensible à cette remarque



Mimi des Plaisirs 03/08/2010 00:23



Je pense que tu ne t'es pas trompée, je l'avais publié sur "deslivres et moi" que je comptais consacrer uniquement à la littérature, mais comme ce blogl ne fonctionnait pas bien, j'ai rapatrié
mes articles sur mon blog initial" lesplaisirs de mimi"pour leur donner une nouvelle chance d'être lus. Par ailleurs, je ne publie plus rien sur le blog "des livres et moi"depuis une quinzaine de
jours.
Merci de lire mes articles et d'y mettre des commentaires . Je les apprécie.



La librivore 02/08/2010 22:22



J'ai déjà lu un commentaire de ce livre et l'histoire m'avait beaucoup frappée. J'étais persuadée que c'était toimais non à l'évidence. En tout cas, j'ai été frappée encore à la lecture de cette
histoire et à ce que ce garçon a enduré. Je me dis que certains adultes sont véritablement des monstres. Mais ce n'est pas une nouveauté.



Mimi des Plaisirs 03/08/2010 00:58



Je t'ai répondu par erreur sur mon propre blog. Je te disais que je pense qu'effectivement il s'agissait de moi et tu m'avais mis un commentaire. mais c'était je crois sur l'autre blog qui ne
fonctionnait pas bien . Je n'y publie plus rien et j'ai tout rapatrié sur "lesplaisirsdemimi". En tout cas, ta fidélité me fait plaisir et je t'en remercie.Mimi