Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 20:06

     2794940077_cda4bde393.jpgTout a déjà été dit ou écrit sur ce roman qui ne peut pas laisser indifférent: soit on  le dévore, soit on le repose dès les premières pages. Son style d'écriture agace ou séduit par sa verve et son invention constante. On peut le trouver  lourd, artificiel, ampoulé ,vulgaire, brillant, érudit, incisif, facile, métaphorique et...et l'on aura toujours raison!  C'est un caméléon, ce monsieur Pluyette, doublé d'un farceur de premier ordre. Il nous promène en bateau, mine de rien... Nous essuyons des tempêtes, rencontrons des pirates, puis sans transition l'auteur nous  trimballe sur la banquise avant de crapahuter en pleine jungle, de fuir devant les coupeurs de têtes et les serpents qui tombent des arbres avec un cadavre sur le dos (cadavre qui ressuscite) et une arrivée en Eldorado inca avec trésor à la clé...mais pas celui qu'on croit. De Mozambique, pas une goutte! pas un pas en Afrique!

    Il est comme ça, Pluyette Patrice!...Imprévisible, avec plein de clins d'oeil à la grande littérature classique, et pour qui veut dépasser la simple fantaisie de cette épopée burlesque, des occasions de réfléchir sur nous, pauvres humains, et nos rêves insensés.

    On peut trouver plein de défauts, d'effets faciles...Pourtant, on ne s'ennuie jamais et on rit beaucoup !!!

 

Edition du Seuil (août 2008) mais il existe sans doute en édition de poche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans littérature
commenter cet article

commentaires

gourmandises-et-autres-plaisirsminuscules.over-blo 08/04/2010 16:17



C'est moi qui l'avais conseillé à la médiathèque à partir de l'article de Télérama. Tu vois que je ne me suis pas trompée!



Julien 08/04/2010 00:58



Je suis en total accord avec votre description de ce roman qui laisse d'agréables souvenirs de lecture ! Et si toute cette mise en scène, cette dérision, cette ironie au sens voltairien, n'était
qu'un prétexte pour nous faire comprendre l'immensité, l'inexactitude, l'inconcevabilité, l'irrationnalité de l'aventure humaine, de l'aventure d'une vie ?


Dans son conte de Noël, Paul Auster avait écrit "Du moment qu'une personne y croit, il n'existe pas une histoire qui ne puisse être vraie". Pour autant qu'elle soit absurde, l'histoire de "La
traversée du Mozambique par temps calme" est bien plus crédible que d'autres, crédible dans le sens où on a bien envie d'y croire finalement ;)