Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 00:00

 

9782246765011-G.jpgSorti en France en février 2010, il est aussitôt épuisé et réédité: grand succès donc, auprès des lecteurs pour "Quand souffle le vent du nord", paru en Autriche en 2006.
Le roman de Daniel Glattauer, chroniqueur politique et judiciaire pour un grand journal,  retient d'abord pour son écriture très originale et le nombre restreint de ses personnages. En effet, Emmi et Leo ne communiquent que par mails et leur relation virtuelle s'enrichit et s'approfondit au fil des échanges au point d'infléchir leur vie affective. Tête à tête en huis-clos par écran interposé!...
Le lecteur entre par effraction dans leurs conversations et le processus d'identification et de découverte des personnages se fait au même rythme que celui de leurs envois. La frustration comme l' excitation de la révélation progressive maintiennent l'intérêt de bout en bout. On guette le prochain mail de l'un ou de l'autre, on interprète les intervalles entre les répliques, on s'inquiète des silences, on décrypte les messages, on vibre de désir... On joue au jeu des devinettes: qui est-il ce Leo? qui est-elle cette Emmi? Comment sont-ils physiquement? Faut-il qu'ils se rencontrent  au risque de désillusions? le fantasme peut-il résister au choc de la réalité? Se mentent-ils, mentent-ils? L'un des deux est-il sincère? Jouent-ils au chat et à la souris, aux échecs? Chacun avance ses pions, recule, attaque, feinte, jusqu'au coup décisif. Jeu de poker
Le jeu est passionnant, on se laisse prendre au jeu , tout comme eux et quand l'histoire se termine, on a l'impression d'avoir été joué, d'avoir perdu ou gagné? tout dépend de l'optique adoptée: celle d'Emmi ou celle de Leo. Peut-être y a t-il deux perdants aussi...

J'ai lu ce roman avec une certaine distance amusée, liée à l'interruption constante des échanges forcément limités par le cadre des mails et surtout en raison de l'attirail du langage informatique qui se superpose sans cesse aux dialogues et en souligne l'artifice. On ne peut nier naviguer à vue dans le virtuel!!!

On rit aussi beaucoup, comme lors d'un problème de vent coulis du nord réglé par une rallonge électrique envoyée par mail"en pièce jointe" à Emmi par Leo et qui lui vaut cet aveu charmant, qui donnera son titre au roman: "Leo, je vous aime beaucoup. Vous êtes un merveilleux remède contre le vent du nord!"
 
 Je crois que cette histoire n'est pas seulement un agréable divertissement mais qu' elle met en scène , à la manière d'une pièce de théâtre, le drame intime d'individus confrontés à la tentation de se"déconnecter" du réel du couple, du travail, forcément un peu routinier et décevant, Quand le hasard d'une lettre en trop à un nom propre met en relation deux êtres que rien n'appelait à se rencontrer, ils peuvent être tentés de penser qu'il s'agit d'un coup de pouce du destin, qu'ils sont vraiment les avatars des fantasmes amoureux ou les amis idéaux que chacun rêve de rencontrer. Vivre par procuration est  une alternative  proposée par la technologie toujours plus performante des médias et ce livre ouvre sur cette constante de notre époque, une perspective  assez vertigineuse, à savoir, l'inanité de ces relations exaltantes mais sans doute destructrices.

 Cependant, n'intellectualisons pas trop ce petit livre qui a surtout le mérite de nous  amuser, de nous surprendre avec ses choix narratifs, la familiarité de la langue et les rebondissements romanesques de son intrigue et qui sait éclairer notre lanterne sur nos travers sans didactisme ni pesanteur.

"Quand souffle le vent du nord" (348 pages) a été traduit par Anne-Sophie Anglaret pour les éditions Grasset en 2010.
ISBN 978-2-246-76501-1

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans littérature
commenter cet article

commentaires

dasola 25/03/2011 17:33



Rebonsoir Mimi, j'ai lu et apprécié ce roman. La suite sort le 6 avril prochain, je me réjouis d'avance. Bonne soirée.



Mimi des Plaisirs 25/03/2011 21:55



Merci du renseignement, je vais guetter sa sortie...
Bonne nuit.



Richard 27/07/2010 01:24



Commentaire qui donne l'eau à la bouche ... Un autre à ajouter à ma dangereuse pile à lire ... Elle vacille, elle vacille dangereusement !


Merci Mimi !