Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 20:07
Titre original: Cielo de tango (2006) paru sous le titre Tango en 2008 aux éditions Points (P1900), coll. "les grands romans".

L'histoire: Luis est un argentin .  Convié par des amis à  un dernier tango à  Paris , il est allé avec eux dans un "bal" et regarde Ana, sociologue parisienne de trente ans, danser le tango. Lui , le milonguero,  est subjugué  par "ces pas qu'il ne connaît pas...ces giros majestueux..." et aussi par "la courbe  de sa cheville, sa cuisse parfaite, son genou et cet au-delà qu'il devine lisse". Ces deux passionnés de tango découvrent qu'ils connaissent  chacun un certain Hernan Lassalle, appartenant à leur passé familial: pour lui,ce grand danseur "était un vrai personnage dans les contes de sa grand-mère"; pour elle, un aieul dont elle refuse de parler alors qu'elle porte son nom. Et pourtant , Luis et Ana vont concevoir le projet d'un film qui les conduira à travailler de concert. Amenés  à renouer les fils du passé, ils remonteront au temps où l' Argentine était la terre promise de milliers d'immigrants et revivront  les passions brûlantes de leurs arrières grands - parents au rythme du tango.

tango


TANGO, tango, tango, tango...Tango, tango: il est là presqu'à chaque page, sur la piste, dans le corps et le coeur des personnages. Il accompagne toute l'histoire du XXème siècle, celle de l' Argentine et celle de Paris, l'histoire des mentalités et des moeurs, celle de l'émancipation de la Femme. Il est le témoin des luttes de pouvoir, pouvoir politique, économique. Mais il  décide surtout des parcours sentimentaux et  des rapports entre les individus.
Il est même une instance narrative omniprésente qui se mêle au discours intérieur, voire à l'action, et c'est, à mon avis, une des grandes originalités du roman.

L'autre originalité consiste à mener la narration à la manière de la danse( deux pas en avant, un pas en arrière, pour simplifier) -soit en ménageant des va-et -vient entre les différentes époques  sur cinq générations, soit en dessinant des figures compliquées dans les échanges sentimentaux et les dialogues des partenaires.
C'est intéressant mais je trouve que l'on y perd en clarté  par rapport à l'intrigue et la répétition du procédé finit par lasser. Le livre aurait pu être plus condensé, plus dense sans que l'on perde de vue le sujet du livre: la passion instillée dans le coeur des danseurs et des musiciens du tango y vit à jamais et les obstacles mis sur sa route sont surmontés jusqu'à ce que le couple initial soit recomposé un siècle après sur un autre continent.

Le tango,"cette musique et danse de bordel" ou de milongas, est devenu un mythe: il ne mourra jamais.
Le roman donne à mesurer la charge émotive et sensuelle qui émane du  tango, la violence des passions qu'il engendre. Rien ne lui résiste: il forme des couples improbables d'amants aux corps emmêlés dans ses figures, les riches s'encanaillent et les pauvres en sortent grandis ou magnifiés.

Ce roman, en dépit d'une trame narrative  un peu embrouillée et d'un repérage parfois difficile des époques et des personnages, nous entraîne  dans des histoires où la joie est souvent au bord des larmes et dans une quête  exigeante de la perfection.

Partager cet article

Repost 0
Published by lesplaisirsdemimi.over-blog.com - dans littérature
commenter cet article

commentaires