Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 23:24

 La  construction de la petite chapelle des Templiers de Cressac remonte à la seconde moitié du XIIème siècle, en l'an 1160.     Sa simplicité architecturale, - un simple rectangle très dépouillé- selon la règle cistercienne de 1128, contraste avec la richesse intérieure : un décor peint à l'ocre qui couvre le mur nord, le sanctuaire et le revers de la façade.
    Les peintures du mur nord sont les plus originales et sont célèbres dans le monde, ai-je appris lors de la visite : en effet rares sont les exemples de peintures murales à "la fresca" traitant d'épisodes de la vie des Croisés en Terre Sainte  lors de la première croisade et relatant des épisodes militaires contemporains de l'édifice. Les costumes et les armements permettent de dater exactement ces scènes .
       Elles se présentent en deux bandeaux séparés  sur toute la longueur du mur  de la nef unique ( mais les frises de séparation sont un ajout tardif) correspondant à deux époques de réalisation distantes d'une vingtaine d'années.
  cressac juillet 2011 004
 Dans la partie supérieure, il s'agit de la victoire des Croisés contre  le chef musulman Nour-Ed- Din en 1163, dans la plaine de La Boquée en Syrie. A gauche, les cavaliers croisés sortent d'une forteresse pour se lancer à la poursuite d'une armée sarrazine, reconnaissable à la carnation brune , aux chevaux bruns et à l'armement .
  cressac-juillet-2011-008.jpg
  Parmi les combattants , des seigneurs de l'Angoumois avec à leur tête Geoffroy Martel, frère de  Guillaume Taillefer d'Angoulême et des seigneurs du Poitou dont Hugues VIII de Lusignan , lesquels avaient emprunté de l'argent aux Templiers pour financer la croisade.
   La peinture montre la prestance  et l'ardeur du chef franc sur un cheval blanc.
      cressac juillet 2011 007
  Le deuxiéme bandeau représente vraisemblablement une scène d'échange de prisonniers pleine de détails réalistes.
 Les peintures sont restées très longtemps dans un état d'abandon incroyable, le toit s'étant effondré. L' église fut vendue comme bien national à la Révolution, et les fresques ont été abîmées par son utilisation comme bâtiment agricole jusqu'en 1913.   Elles sont désormais classées au titre des monuments historiques et l'église est devenue temple protestant.

 Je montrerai une  fois prochaine d'autres aspects de ces peintures  fragiles ( les visites sont comptées!..) mais si dignes d'intérêt.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans plaisirs des yeux
commenter cet article

commentaires

virjaja 23/07/2011 10:02



ce sont des merveilles ces fresques! merci de cette découverte.  bisous. cathy



Mimi des Plaisirs 23/07/2011 19:17



Bonsoir Cathy,
Merci d'être venue voir ces magnifiques témoins du passé. Si tu veux continuer la visite, j'ai mis en ligne tout -à l'heure d'autres clichés  sur "W. End". Ils sont assez étonnants eux
aussi.
Bises amicales.
Mimi.



pichenette 20/07/2011 23:27



Vraiment très intéressantes! La monochromie est étonnante.



Mimi des Plaisirs 21/07/2011 20:38



L'ocre qui a été utilisé a été extrait d'une carrière d'argile toute proche de l'église qui vient d'être redécouverte.
L'effet est assez saisissant quand on entre.



eva48 20/07/2011 22:52



de toute beauté


traces d ' un passé riche


bisous



Mimi des Plaisirs 21/07/2011 20:34



Bonsoir Eva:l' émerveillement partagé, c'est un plaisir.
Amitiés d'ici.
Mimi.



fransua 18/07/2011 20:14



comme toutes les fresques il faut les protéger mais merci pour le partage



Mimi des Plaisirs 19/07/2011 16:17



Elles sont gardées et protégées mais il faudrait beaucoup d'argent maintenant pour les maintenir au moins en état...
Amitiés à toi, Fransua.



Anne d'Amico 18/07/2011 19:49



Ces fresques sont une pure merveille! Heureusement que la Révolution n'a pas tout détruit! Elles sont protégées maintenant dans une maison de culte!


Gros bisous Mimi!



Mimi des Plaisirs 19/07/2011 16:12



Il paraît qu'elles sont célèbres dans le monde...J'ai pris d'autres clichés que je publierai le W.E prochain avec une autre curiosité.
Protégées, oui, mais elles  se sont dégradées depuis 50 ans: des parties ont disparu.
 Merci de ta visite et de ton intérêt.
bisous, Anne.