Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 19:11

  
 Aujourd'hui, premier dimanche de janvier, c'est le jour de l'Epiphanie, le jour où l'on fête traditionnellement l'adoration des Rois Mages venus honorer l'Enfant .

 Le mot grec "Epiphanieia" signifie " apparition", celle d'un être invisible devenant soudain visible.
 
   Stéphane Mallarmé fait de l'apparition de l'amour-femme-fée un moment surnaturel , magique, d'une poésie précieuse et délicate. Un de mes poèmes préférés écrit à Londres en 1863

                            Apparition
 
               La lune s'attristait. Des séraphins en pleurs
               Rêvant, l'archet aux doigts, dans le calme des fleurs
               Vaporeuses, tiraient de mourantes violes
               De blancs sanglots glissant sur l'azur des corolles.
               _ C'était le jour béni de ton premier baiser.
               Ma songerie cherchant à me martyriser
               S'enivrait savamment du parfum de tristesse
               Que même sans regret et sans déboire laisse
               La cueillaison d'un Rêve au coeur qui l'a cueilli.
               J'errais donc, l'oeil rivé sur le pavé vieilli
               Quand avec du soleil aux cheveux, dans la rue
               Et dans le soir, tu m'es en riant appparue
               Et j'ai cru voir la fée au chapeau de clarté
               Qui jadis sur mes beaux sommeils d'enfant gâté
               Passait, laissant toujours de ses mains mal fermées
               Neiger de blancs bouquets de fleurs parfumées.

   
                             Stéphane Mallarmé - Premiers Poèmes
                                         (1842-1898)
     
     Champagny-en-Vanoise-07-2013-036.JPG

      

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans poésie
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 18:07

 

     Des semaines de léthargie, au mieux de somnolence et aucun signe vers vous amis et chatmis de blog...
       
        Jugez vous-même dans quel état  je me suis complu... Pas de quoi pavoiser!
                DSC03541.JPG
   
        Alors que l'on vient d'enlever tous les ingrédients de la fête, sapin , boules de noël, guirlandes, bougies , etc, etc, etc
         alors que les jours et les nuits de 2014 ont déjà commencé à s'égrener,
         alors que je relève un peu la tête, mais quelle tête!...
 
     DSC03546.JPG
 
ma première pensée est que j'ai manqué au plus agréable des usages, celui des voeux de début d'année.


      Il n'est pas trop tard, n'est-ce-pas, pour lisser mes moustaches, relever la tête, me dresser sur mon séant et regarder vers l'avenir.  Croyez-moi, j'ai le bon oeil!
      DSC03543.JPG
      
     
               

       Je vois, je vois........mais oui! pour vous mes ami(e)s , écrit en lettres capitales:

                      UNE  ANNÉE  HEUREUSE

placée sous le signe de l'amitié, de la confiance  et de l'espoir en un monde meilleur.


                                 Félinement vôtre, avec la complicité et le sourire de Mimi ,
 
                                                                    Fil de soie


     

   
  

  
         

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans Fil de soie
commenter cet article
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 13:35

   
  Coucou les zamischats ! Me revoici .

  J'ai fait un peu le chat buissonnier, passé une nuit blanche, bravé le froid et regagné mes pénates seulement au petit jour, transi, affamé et caressant. Puis j'ai disparu à nouveau pour recharger mes accumulateurs de chaleur, direction la chambre.
 Heureux comme un "chat en pâte", ni vu ni connu, j'ai squatté sans vergogne la couche douillette de mes maîtres. Paisiblement enfoui sous une double épaisseur de couverture et couette, je ne L'ai pas entendue venir avec ses pas de loup.

      DSC00613.JPG
   C'est le clic bien connu de l' APN qui m'a tiré des bras de Morphée (j'ignore l'équivalent félin...). Sur le qui-vive, j'ai évalué le danger en un millième de seconde : pas de panique!.
   DSC00612

  Je lui ai fait  les yeux doux...et je suis devenu locataire de droit.

  Leçon de vie à retenir et à appliquer: " Sur la  couette, c'est bien, dessous c'est encore mieux!"

         Chalut de Fil de Soie, le chat.

  (  Pour la communauté de Zapi qui souhaitait pour ce mois de novembre voir des chats sous une couette ou couverture. J'ai les deux! )
  
 
    
 

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans Fil de soie
commenter cet article
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 16:39

 Une belle suggestion pour ce mardi: "Clair de lune"

   Voici celui de ce mois de novembre :
                
  
                   Combat perdu contre le ciel noir et les nuées cauchemardesques
             DSC00602.JPG

                    un lumignon dérisoire accroché à un rameau au coeur de la nuit .           DSC00600.JPG

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans l'oeil regarde
commenter cet article
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 17:46

    Ce poème écrit le 19 mai 1836 figure dans le recueil de Victor Hugo "Les voix intérieures" publié en 1837.
      Gabriel Fauré, sans doute sensible à sa composition musicale a composé sur ses vers  une mélodie , un duo pour  Soprano et ténor ou deux soprani.
 
  

            Puisqu'ici bas toute âme
 
 
           Puisqu'ici bas toute âme
                  Donne à quelqu'un
           Sa musique, sa flamme,
                  Ou son parfum;

          Puisqu'ici toute chose
                  Donne toujours
          Son épine ou sa rose
                  A ses amours;

         Puisqu'avril donne aux chênes
                  Un bruit charmant;
         Que la nuit donne aux peines
                   L'oubli dormant;

         Puisque l'air à la branche
                  Donne l'oiseau;
         Que l'aube à la pervenche
                 Donne un peu d' eau;
    
         Puisque, lorsqu'elle arrive
                  S'y reposer,
        L'onde amère à la rive
                 Donne un baiser;

        Je te donne, à cette heure,
                 Penché sur toi,
        La chose la meilleure
                 Que j'aie en moi !

        Reçois donc ma pensée,
                Triste d'ailleurs,
        Qui comme une rosée,
                 T'arrive en pleurs!


        Reçois mes voeux sans nombre,
                Ô mes amours!
        Reçois la flamme ou l'ombre
                 De tous mes jours!

       Mes transports pleins d'ivresses,
                Purs de soupçons,
       Et toutes les caresses
                De mes chansons!

       Mon esprit qui sans voile
                Vogue au hasard,
        Et qui n'a pour étoile
                 Que ton regard!
       
       Ma Muse, que les heures
                Bercent en rêvant,
       Qui pleurant quand tu pleures,
                Pleurent souvent!

       Reçois , mon bien céleste,
                Ô ma beauté,
       Mon coeur , dont rien ne reste,
                L'amour ôté!

  
          Victor Hugo (1802-1885)

 

 



  
           
      
            

  
            
 
                
                
    
            
     

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans poésie
commenter cet article
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 15:31

   Un thème " Sillages " qui me permet de retrouver le temps du soleil et des échappées heureuses   avant  l'inoubliable Vendée- Globe de l'an passé.
     
       Ils ont attendu la marée pour gagner le large:vendee-001.JPG
  
              
       
        Côté Olonne-sur-Mer, ça va , ça vient...vendee-002.JPG

    
     Côté  Les Sables aussi. vendee-005.JPG
     Bon vent à tous!

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans plaisirs des yeux
commenter cet article
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 11:52

   Pas un jour sans musique ou chant... Des répétitions et des concerts qui s'enchaînent  jusqu'à Noël...Je n'y échappe pas, leur emprise est totale. Aucune autre inspiration!...

     Voici donc pour rester dans la gamme, un célèbre poème de Baudelaire extrait de "Spleen et Idéal" :

                      La Musique
 

          La musique souvent me prend comme une mer!
                       Vers ma pâle étoile
          Sous un plafond de brume ou dans un vaste éther,
                        Je mets à la voile;

           La poitrine en avant et les poumons gonflés
                          Comme de la toile,
           J'escalade le dos des flots amoncelés
                           Que la nuit me voile;
  
           Je sens vibrer en moi toutes les passions
                             D'un vaisseau qui souffre;
          Le bon vent, la tempête  et ses convulsions

                              Sur l'immense gouffre
           Me bercent. D'autre fois, calme plat, grand miroir
                               De mon désespoir!

   
                                        Charles Baudelaire
                 ( Les Fleurs du Mal-  LXIX -Ed ° de1861)

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans poésie
commenter cet article
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 14:55

   Le thème de ce mardi : "Toiles d'araignée".

 Pas facile d'en dénicher! Avec toutes les pluies et les vents de ces derniers jours, les petites bêtes sont restées sagement cachées , n'ont pas travaillé ... D'habitude, elles tissent des tissus serrés sur le dessus  des haies et c'est très joli, mais pour aujourd'hui, je n'ai trouvé qu'une petite courageuse installée entre les barreaux deu portail.
 
 Voici donc l'oeuvre délicate et éphémère de cette demoiselle en deux tableaux:
   
      Mailles à l'endroit:DSC00590.JPG

     Mailles à l'envers:
  
                  DSC00591
                
                                          

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans l'oeil regarde
commenter cet article
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 16:31

   
              La Flaque

       Terre, tu baves de la boue gluante
       Tu l'aspires, l'enlises.
       En un" râle-mourir" il tombe, sali dedans,
            Dehors.
       Son corps tremble de peur, de froid.

       Il l'aperçoit.

       Se relever, vivre pour
       L'ailleurs qui l'attire!

       Un pas déchirant le délivre
       Deux, puis trois l'élancent.

       Il la voit mieux: elle brille
       Et l'appelle.

       Ivre d'elle, alors il court,
      Titube, tombe
       Repart et
        Retombe plus lourd,
        Plus bas.

       Maintenant il rampe
       Vers sa lumière,
       Coeur d'or chaud
       Emprisonné dans l'aréole
       de son sein.
   
       Elle est là, tout près
       A portée de souffle.

       Il se couche à son côté
       Sa bouche est sur elle
       Il l'effleure d'un baiser
       Elle frémit et s'entr'ouvre
       Sous sa caresse.
       En elle il s'enfouit.
  

       Le  soleil captif s'est déjà enfui.
      
       Noces noires.

                         MdP (8-11-2013)    
 
       
    Sur le thème de" La Flaque", proposé pour ce "jeudi en poésie" link, j'ai écrit ce poème en hommage aux soldats des tranchées , nos grands-parents ou arrières-grands parents morts dans les tranchées .
 
 
     
     

 

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans poésie
commenter cet article
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 09:55

  C'étaient  les prémices du printemps dernier. Les  grands migrateurs  avaient survolé  la maison pour notre plus grande joie.
   
     Voici donc les grandes grues en plein ballet aérien
passage-de-grues-montantes-sur-Baru-28-02-13-001.JPG

                                                                               

 
    passage de grues montantes sur Baru-28-02-13 006           passage-de-grues-montantes-sur-Baru-28-02-13-002.JPG

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans plaisirs des yeux
commenter cet article