Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 18:10

  Pour illustrer le thème de ce mardi proposé par Christiane: "portraits intemporels" , je propose:
   la marche des sauniers de Guérande, aux silhouettes  dynamiques et pourtant arrêtées dans le temps...
 
   Photos_batz-sur-mer2009-046.jpg
   J'ai admiré ces figures emblématiques d'un métier aussi vieux que le monde,les gestes, les outils et attributs immuables de ces cueilleurs de sel (pelle-rateau-sac) représentés ici pour les siècles  à venir. Surtout que j'avais croisé ces mêmes silhouettes en plein travail dans les quadrillages éternellement reconstruits des marais salants de  Guérande.
 
  Photos batz-sur-mer2009 080

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans l'oeil regarde
commenter cet article
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 17:42

 Un thème qui d'abord m'a déconcertée: en quoi est-il lié au patrimoine? et puis que j'ai trouvé, en y repensant, d'une infinie diversité . Voici quelques-unes de mes rencontres avec l'iris...
 
 La fleur d'iris sous sa forme stylisée apparaît comme le symbole à la fois du pouvoir royal  et de la protection divine au Moyen-âge. La fleur de lys connue dans les figures héraldiques serait en réalité une fleur d'iris, l'iris jaune des marais.
 Selon une légende persistante, Clovis , roi des Francs de 465 à 511 l'aurait adoptée après sa victoire à Vouillé sur les Wisigoths.
   Mais ce motif de l'iris devient officiel quand lors de la seconde croisade Louis VII le jeune en fait le symbole de la France  et de la chrétienté. Appelée Fleur de Louis puis fleur de Luce(loys) et enfin fleur de lys.
 Sa forme lancéolée serait aussi en rapport avec une vision guerrière...
 comment trancher la question?
  cressac juillet 2011 007cressac juillet 2011 008


       Le fait est que l'iris apparaît sur les fresques de Cressac en 1163  relatant une bataille des Croisés et leur victoire dans la plaine de la Boquée en Syrie lors de la première croisade.cf mon ancien article: W.E du petit patrimoine: des peintures murales exceptionnelles du XII ème siècle.

 

  J'ai vu l'iris au faîte des toitures traditionnelles en  chaume des maisons paysannes normandes: façon naturelle de retenir la paille  et d'absorber l'humidité. Un patrimoine de plus en plus rare que je n'ai pas pensé à photographier, hélas, lors de mon passage...
   

  Allées bordées d'iris de Giverny, objets d'art nouveau, tableaux dans tous les siècles et pays d'Europe et d'Orient, la palette des iris est immense. Je retiens la série des iris peints par Vincent Van Gogh lors de son séjour thérapeutique à Saint-Rémy de Provence qui immortalise la fleur.
Il suffit d'aller sur les pages google pour en prendre la mesure...mais voici la reproduction  qui accueille les amis chez moi depuis x années sans lasser.
       fleurons-du-printemps-001.JPG
 
 Et puis, véritable patrimoine botanique, des iris poussent partout en France,jaune d'or dans les fossés et les marais, violets sur la rocaille ou dans la terre franche, avec d'infinies variétés de teintes et de forme qui ravissent les collectionneurs. J'en ai moi aussi dans mon petit jardin où, fleurons printaniers, chaque année plus nombreux et rustiques, ils rivalisent de beauté avec les roses ...
         DSC00054.JPG
   
 
 
 
 
  
 

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans plaisirs des yeux
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 19:36

   " La campagne, la nature, les arbres, les petits oiseaux, etc...", thème de cette semaine proposé par Eglantine.
 J'ai  tout ça, plus un lézard  ( amoureux de surcroît !... ) à vous offrir dans ce poème de René Char.
  A lire au premier degré, ou au second, le plaisir est assuré.
 
  Les poèmes du recueil "Les Matinaux" sont plus qu'une vision de la nature provençale et des rencontres de l'enfance.  Les vers  sous leur apparente sérénité révèlent une blessure. Les amours impossibles du lézard et du chardonneret  sont  à l'image des désirs inassouvis et des déchirements du poète lors de la création poétique.

   
 
     COMPLAINTE DU LÉZARD AMOUREUX

   N' égraine pas le tournesol,
   Tes cyprès auraient de la peine,
   Chardonneret reprend ton vol
   Et revient  à ton nid de laine.
 
  Tu n'es pas un caillou du ciel
   Pour que le vent te tienne quitte
   Oiseau rural, l'arc-en -ciel
   S'unifie dans la marguerite.

   L'homme fusille, cache-toi;
   Le tournesol est son complice.
   Seules les herbes sont pour toi,
   Les herbes des champs qui se plissent.

    Le serpent ne te connais pas ,
    Et la sauterelle est bougonne;
    La taupe, elle, n'y voit pas;
    Le papillon ne hait personne.

    Il est midi, chardonneret.
    Le séneçon est là qui brille.
    Attarde-toi, va, sans danger:
    L'homme est rentré dans sa famille!

    L'écho de ce pays est sûr.
    J'observe, je suis bon prophète;
    Je vois tout de mon petit mur,
    Même tituber la chouette.

    Qui, mieux qu'un lézard amoureux,
    Peut dire les secrets terrestres?
    Ô léger gentil roi des cieux
    Que n'as-tu ton nid dans ma pierre!

               Orgon, août 1947

                René Char 1907-1988

       (La sieste blanche-- in  Les Matinaux  
                 éd. Gallimard
- 1950)
 
                       jpg 018-01koLezard

  
  
 
 
 
   

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans poésie
commenter cet article
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 15:39

    Un défi très affectif et personnel  proposé par Sherry notre inspiratrice et présidente pour cette quinzaine de Musique à ...Coeur ouvert : une prière.
 
      Pour avoir moi-même chanté avec mon choeur cet "Ave Maria" de Caccini, je sais quelle émotion il transmet. Donc, je l'ai choisi dans cette interprétation de Andréa Bocelli avec orchestre symphonique pour illustrer ce beau thème musical.

   
 

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans notes de musique
commenter cet article
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 22:44

  Dernières minutes pour ce mardi d'Ombre et lumière... Il s'agit d'illustrer le thème du jour:
   " Diamants!" proposé par Anika.
 
  Voici celui que j'ai trouvé par hasard, au coin d'une rue de Bilbao ... Un peu gros à sertir,
 un peu irrégulier, certes , mais ses facettes recèlent tant de surprises.

 J'avoue qu'il m'a fait forte impression!
 
        bilbao-046.jpg
 
 

 

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans l'oeil regarde
commenter cet article
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 20:59

 En revenant au clavier ce soir, je découvre le thème proposé aux" croqueurs de mots " amateurs de poésie. Merci  Eglantine-Lilas pour cette idée: "chat (ou chatte)"

 Ce thème,  je ne peux pas le laisser passer sans y mettre la patte, vu que chattes et chats de tout poil m'accompagnent depuis ma naissance!...Et vous connaissez le petit dernier, mon chat Fil de soie  qui a laissé ses traces dans ce blog.

 Manquant de temps et de plume créatrice, j'ai choisi ce poème de Charles Cros, éminent scientifique et écrivain- poète: " A une chatte". Il dit si bien ce que j'aurais eu envie d'écrire...
 
              

                  A UNE CHATTE
 
     Chatte blanche, chatte sans tache,
         Je te demande , dans ces vers,
     Quel secret dort dans tes yeux verts,
     Quel sarcasme sous ta moustache.

      Tu nous lorgnes,  pensant tout bas
      Que nos fronts pâles, que nos lèvres
          Déteintes en de folles fièvres,
      Que nos yeux creux ne valent pas

      Ton museau que ton nez termine,
      Rose comme un bouton de sein,
          Tes oreilles dont le dessin
      Couronne fièrement ta mine.

          Pourquoi cette sérénité?

       Aurais-tu la clé des problèmes
     Qui nous font, frissonnants et blêmes,
         Passer le printemps et l'été?


      Devant la mort qui nous menace,
      Chats et gens, ton flair, plus subtil
            Que notre savoir, te dit-il
          Où va la beauté qui s'efface,

          Où va la pensée, où s'en vont
      Les défuntes splendeurs charnelles?...
           Chatte détourne tes prunelles;
            J'y trouve trop de noir au fond.

           Charles Cros-(1842-1888)
               (Le coffret de santal-1873)
    
      DSC00288.JPG
    Une photo de Lily-belle,pas tout à fait chatte blanche, mais des yeux!!!... Soeur jumelle de Fil de soie,elle est contre lui, en 2008.Elle a disparu peu de temps après. Peut-être a-t-elle choisi la liberté, sans doute l'errance au confort et à l'amour  à partager...

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans poésie
commenter cet article
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 19:37

      Pour ce jeudi sans contrainte poétique, je choisis un poème  que j'aime depuis toujours, que j'ai offert à la découverte maintes fois et qui donne la force et des raisons d'aimer vivre sa vie en dépit de tout.


   Il s'agit d'un poème de  Jules Supervielle écrit en 1943:

      Hommage à la vie

           C'est beau d'avoir élu
           Domicile vivant
           Et de loger le temps
           Dans un coeur continu,
           Et d'avoir vu ses mains
           Se poser sur le monde
           Comme sur une pomme
           Dans un petit jardin,
           D'avoir aimé la terre,
           La lune et le soleil,
           Comme des familiers
           Qui n'ont pas leurs pareils,
           Et d'avoir confié
           Le monde à sa mémoire
           Comme un clair cavalier
           À sa monture noire,
           D'avoir donné visage
           À ces mots:femme, enfants,
,          Et servi de rivage
           À d'errants continents,
           Et d'avoir atteint l'âme
           À petits coups de rame
           Pour ne  l'effaroucher
           D'une brusque approchée.
           C'est beau d'avoir connu
           L'ombre sous le feuillage
           Et d'avoir senti l'âge
           Ramper sur le corps nu,  
           Accompagné la peine
           Du sang noir dans nos veines
           Et doré son silence
           De l'étoile Patience,
           Et d'avoir tous ces mots
           Qui bougent dans ma tête,
           De choisir les moins beaux
           Pour leur faire un peu fête,
           D'avoir senti la vie
           Hâtive et mal aimée,
           De l'avoir enfermée
           Dans cette poésie.
   
               Jules Supervielle
                    (1884-1960)

 

                                                           
                                                                  Claude Monet

                                                              (1840-1926)
       
               

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans poésie
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 15:44

  Mercredi dernier, notre présidente de la quinzaine, Françoise, avait proposé pour la communauté Musiques à ...Coeur ouvert, le thème musical : les îles.
   J'arrive enfin avec, dans ma valise, un embarquement pour la Polynésie et ses îles enchanteresses. 

 Voici sur les traces du peintre Paul Gaughin qui l'y avait précédé, l'évocation originale des îles Marquises, chantées par le mélancolique et talentueux Jacques Brel (1929-1978) qui avait choisi d'y finir ses jours .

 

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans notes de musique
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 14:47

 Zapi veut voir des chats au soleil ce mois-ci, mais mission impossible!
 Autant partir à la chasse au trésor avec une fausse carte! ...

  J'ai tenté l'aventure, la fleur aux moustaches et... j'ai rencontré en mai:

  Du gris et du noir - au mieux du blanc - au-dessus de ma tête...Sinistre!
  Du mouillé, du froid sous les pattes ...Brrrrrrrr!
  Des pierres qui glissent ...Zip!
  Des plantes qui dégoulinent ...  Flic-floc!
  Et en prime ma pelisse trempée!... Aglagla !
 
 
  Bref, rien de bon pour mon affaire.

  J'étais prêt à l'abandon quand il y eut, ô miracle éphémère!, cette découverte inouïe d'un coussin de thym en fleurs sous Un rayon de soleil taquin et éblouissant à deux pas de ma porte.
  
  Me voici  en Fil de soie, royal en ce moment d'intense jouissance, grisé par le parfum des fleurs et le feu d'Hélios:

   007-copie-2.JPG

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans Fil de soie
commenter cet article
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 22:23

 D'abord, merci à  vous lectrices et lecteurs, amies et amis de longue date  pour votre soutien amical pendant ces trois semaines d'interruption  de  l'activité ce blog.
 
  Après des jours difficiles  me voici de nouveau avec vous.
 Je n'oublie pas les heures douloureuses mais maintenant je suis capable de rouvrir le partage et j'ai choisi de repasser de l'ombre à la lumière , de parler encore d'espoir  et des plaisirs que la vie peut nous  offrir.
 Cette photo de mes arbres de paix et de la prairie en est l'image symbolique,  une promesse de renouveau.
 
   Baru-003.JPG
                      Il a neigé des fleurs...
 
  A la joie de vous revoir bientôt chez moi
  Mimi
 

Repost 0
Published by Mimi des Plaisirs - dans échappées belles
commenter cet article