Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • Le blog de lesplaisirsdemimi.over-blog.com
  • : Plaisirs de la vie, de l'esprit, moments forts ou joies simples qui donnent du prix à l'instant ou qui se gravent dans le temps.
  • Contact

Recherche

Archives

2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 17:13

 Pour honorer la proposition du mois de Zapi , voici une petite exposition de mes regards félins
 en roman-photo
   © MdP                     012   Je me concentre...en attente des évènements qui feront de moi un héros!



                  1er essai 022 Ah! enfin...  j'écoute!...

 

      021  J'en pleure de rire!!!!!...

8 -09- 2011 002

               Quoi! un tel intrus!
              -  "Qui te rend si hardi de troubler" ma quiétude? "Tu seras châtié de te témérité!": je te mets sous hypnose...


025          La honte!!!... m'en relèverai-je??? Je l'ai raté...

Repost 0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 19:54

    " Tout, tout, tout, je dirai tout sur "... mon incurie de ces dernières semaines!

        Donc, je m'explique:
       Je n'ai pas écrit mes aventures ...si nombreuses cet été parce que, heeeeeeeeeeeeeeeeeu, parce que, euuuuuuuuuuuuuuuh (c'est une variante!), parce que...uehhhhhhhhhhhhhh.(autre variante!...)

         Et puis Zut de Zut!
 
        Vous allez comprendre tout seuls.
        C'est facile, la voici l'explication: -7-.JPG
      Relax...Relax......Relax..........Relax...............Relax.....................................................................................................

  La vérité, c'est qu'il est temps de rendre à Salvador Henri et à son disciple Clerc,  les inspirateurs de cette litanie terriblement efficace, tout ce que je leur dois.  Ces sentences que j'ai fait miennes et que j'ai appliquées à la lettre selon les circonstances et à bon escient jusqu'à ce jour, les voici :
     "Il fait trop chaud pour travailler... "
     "Travailler c'est trop dur..."
  Je suis devenu vite accro à ça!
 


 Mais comme  toute vérité a son contraire, on m'a rappelé judicieusement que je suis ici en sursis: c'est la rentrée même si le soleil brûle encore ma fourrure...

 Alors je suis entré en résistance mais je commence à faiblir...
 Soutenez-moi! ...
Je vous invite à m'accompagner sous mon parasol et je vous céderai mon vieux relax... si vous me prenez sur vos genoux!
 
 Chat-(l')-heureusement,

  Fil de soie
 
 
  
 

Repost 0
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 16:10

 sunshine-blog-award1.jpg Quel honneur et quel plaisir de se voir décerner une distinction comme le "Sunshine Award" ! Merci  à Edwyn, Merci à Faiel de m'avoir tagué et sélectionné!
   Pour l'heure, je me dois de répondre aux questions suivantes, mais c'est difficile ....






  1-  Couleur préférée?
  Toutes les couleurs foncées, en particulier celles des vêtements, des tissus,  parce que je trouve que les poils clairs que j'y laisse à chaque station s'y distinguent mieux...
 Sinon, le bleu, celui du ciel clair qui m'autorise les sorties et les siestes au naturel.

  2-  Nombre?
 Le 12: comme les petits repas que je m'octroie par jour

  3- Boisson non alcoolisée préférée?
  L'eau pure et fraîche. L'eau de pluie dans une soucoupe, direct, au jardin : le luxe!

  4- Facebook ou Twitter?
   J'y ai fait quelques apparitions sur FB, envoyé par des amis , mais l'essentiel, c'est le blog de Mimi. Je m'y sens bien.

  5- Motif  préféré?
   ????????????????????????

  6- Passion?
 Je n'hésite pas: la chasse!... aux souris, aux oiseaux,aux lézards, aux gros insectes...à tout ce qui bouge, sauf aux serpents.

  7- Donner ou recevoir?
 Un flux permanent entre les deux.
 Je donne, je reçois, je reçois, je donne: amour, caresses, présence, attention et attentions, nourriture - et oui, je leur offre mes trophées de chasse contre croquettes- et tous les petites choses dont la liste est trop longue à noter. Humains ou moi,  c'est pareil!

 

  8-Jour préféré?
 Celui où Ils s'activent dans le jardin : j'adore les va-et -vient, les bruits des cisailles, des végétaux, les senteurs que ça développe. Je les suis, les guette, leur saute dans les jambes avec de petits cris. C'est super-excitant! A ces moments, pas question de dormir!

  9- Fleur préférée?
 Le romarin: je me cache dessous, j'y fais mes griffes, je dors tapi dans son ombre parfumée contre ses tiges noueuses, sur le tapis de feuilles toujours sèches .

 
 Maintenant, je verrais bien recevoir le Sunshine Award à ces blogs où évoluent de beaux spécimens de mon espèce, à savoir, sans aucun ordre:
 le blog de chatdesiles, Colibri et Eowin: http://colibri-et-eowin.over-blog.com/
 le blog de Panda chez Tipanda: http://www.jacquelinesimon.com/
 le blog de Sophie: http://leslivresdesophie.over-blog.com/
 le blog de mistymiaou :http://chatdebibliotheque.wordpress.com/ l
 le blog de cigalette:http://pre-aux-source.over-blog.com/
 le blog d'Edwyn et Faiel: http://edwyncat.wordpress.com/ et celui de Dandy et Gary: http://chezjaguarlechatnoir.blogspot.fr/2012/07/sunshine-blog-award.html (m^me s'ils ont déjà l'Award)
 Et puis d'autres que j'ai rencontrés mais dont j'ai perdu la trace.Mea culpa! je suis étourdi et mal organisé...
 
 Sur ce, je retourne à ma séance de relaxation sur pierres chaudes: je suis épuisé par ce travail honorifique en temps estival!
Pepino-Kermesse-Fete-musique-Arpege-003.JPG

 A bientôt les amis!

Repost 0
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 20:31

Pepino-Kermesse-Fete-musique-Arpege-001.JPG 


   Sur ma pierre, j'attends
     L'aventure , l'aventure,
     Sur ma pierre , j'attends
     Que ma vie soit bien remplie.
    
 Alors, je fais comme ci...
 Et puis encore comme ça...

 Sur ma pierre , j'attends
 Que me vienne l'inspiration!

    Signé:      Fil de soie, le chat

 
  A chanter sur l'air de "Le pont d'Avignon" (c'est d'actualité...) si le coeur vous en dit...

   Bonnes vacances à toutes et à tous!

 
         

Repost 0
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 15:50

   Une journée exceptionnelle pour ce 10 mai, pour mes quatre ans de chat.

  Dehors, une température de dessous de couette à donner la fièvre: 30 degrés! J'avais oublié ce bonheur. C'est le plus beau des cadeaux!
  
  Je me suis senti une âme d'explorateur et suis parti dès potron-minet en expédition de reconnaissance à travers les jardins devenus "ma" jungle secrète. J'y ai trouvé ce que je cherchais mais je ne me trahirai pas. C'est une histoire entre moi et moi.
  Vers midi, retour au camp de base pour un déjeuner fait d'une pâté inédite de chair de ...? au goût exquis. Nouvelle sortie , direction les élanthes odorants.
  Fil-de-soie-002.JPG
  Une petite sieste au coeur de ma forêt, l'oreille attentive seulement au bruissement des feuillages denses et au trotte -menu des fourmis. Les autres, les oiseaux et les souris dorment aussi. Rien ne presse. La paix...
   Un petit digestif à portée de canines bien tendre et bien vert  à machouiller: le paradis!
 Fil-de-soie-001.JPG
   Les yeux mi-clos, je laisse passer le temps de mes quatre ans en tissant le fil de soie de ma petite vie de chat.

  

Repost 0
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 22:23

 
 D'habitude, je dors, je vagabonde au gré de mes caprices, mais là, dans l'adversité, j'ai pris  conscience de mes responsabilités.
  Elle avait disparu pendant des jours : je somatisais fort, je ne mangeais guère, guettais sur le pilier son arrivée et quand Elle est revenue avec Lui, toute pâle, Elle m'a caressé et hop, au lit!...
   Je n'y comprenais plus rien, ce n'était pas dans mes prévisions. Alors Il et Elle m'ont tout expliqué.
  L'heure était vraiment grave. J'ai compris que je me devais d' intervenir: c'était le moment ou jamais d'exercer le pouvoir  mystérieux des chats compagnons de tous les magiciens du monde...Donc...donc...donc...je me suis gratté furieusement derrière l'oreille et j'ai su le remède.

 Au lieu de mener ma petite existence, somme toute très égoïste et mon train de vie de " pa-chat", je devais choisir  le dévouement sans limite.
Il le fallait, et je l'ai fait!
    Ce ne fut pas une sinécure en dépit des apparences...

            018.JPG
    Pas facile, de rester toujours couché- mais l'oeil aux aguets- pour prévenir le danger d'une arrivée bruyante et intempestive ou de filer près de Lui signaler une anomalie quelconque
  A tout instant présent auprès d'Elle alitée, j'ai veillé , attentif au moindre tressaillement, m'approchant d'elle pour lui communiquer ma douce chaleur, ronronnant des berceuses pour calmer ses inquiétudes. Je lui ai tendu la patte pour qu'elle la tienne, qu'elle se sente  aimée et ça a réussi : je l'ai guérie, oui.
  Elle avait bien quelques médecines et des drôles de tissu collants par endroits, mais c'étaient des babioles, des colifichets de pacotille inopérants. Pstttt!
   Le vrai remède, évidemment, c'était moi, mais j'en suis sorti épuisé. La preuve:
   022.JPG
 
     Signé:
                Fil de soie, es- garde-malade patenté de la confrérie des chats guérisseurs.

Repost 0
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 18:52

    J'étais dans mon jardin, tranquille, serein, peinard, quand j'ai entendu des voix... Oui des voix, des centaines de voix !
   "J'hallucine ou quoi?" me dis-je, essayant de prendre l'affaire avec humour mais un peu inquiet malgré tout... Mais ça persiste, ça augmenterait même!...
 Je ne rêve pas: des cris discordants, un peu rauques, qui n'ont rien d'humain ni de félin ni d'oiseaux de ma connaissance et qui s'amplifient de seconde en seconde...
   Le danger est imminent: vite aux abris! Un tas de feuilles sèches et de rameaux de thuyas fera l'affaire: camouflage réussi!
        DSC03305.JPG
  Mes oreilles sensibles frémissent: une souffrance, un cauchemar en plein jour. Je me raisonne:
" Réfléchis, reste calme". Je me secoue: oui, tous mes sens sont en éveil.
   Qu'est-ce-donc que ce raffût de tous les diables?
 
   "   Je ne vois rien, donc il n'y a rien.
    Il n'y a rien, donc je ne devrais rien entendre mais j'entends. Donc...NON!
    Horribile!... je suis fou à lier, un point c'est tout!
   
      Connexions déréglées par une trop longue hibernation ? Soleil qui me tape un peu trop sur la coucourge?
       Je veux comprendre: je scrute, le nez au vent. RIEN.
       Je ne sais plus où j'en suis, je tourne mon regard dans tous les sens, j'ai le vertige, à force de lever la tête.
            DSC03307.JPG
           Toujours rien en vue et le bruit s'intensifie toujours , un bruit que je reconnais mais que je ne sais pas encore identifier. Non , ce n'est pas possible! mais si! mais non!...
      Mais SI!
    Des oiseaux, mais des oiseaux gigantesques, avec des cous longs, longs , longs, des ailes noires et blanches, des becs à vous crever les yeux , des pattes... , on dirait des bâtons!...Des oiseaux danseurs qui dessinent des V,  changent sans arrêt de chef de file, tracent des lignes sinueuses, s'écartent, se regroupent.
 Je dois bien l'avouer: un ballet de toute beauté, un poème qui s'inscrit dans le bleu du ciel, au rythme régulier et sûr d'un chant de conquête de l'espace. J'en  suis émerveillé.
 
 DSC03308.JPG 
   Mes maîtres déboulent alors en faisant de grands gestes, ils me ratent de peu avec leurs grands pieds et  répétent avec du rire dans la voix: " Tu entends? ELLES reviennent! Les grues sont revenues!".
    Nous les avons regardées longtemps, les grues, l'oreille tendue pour saisir leurs derniers appels, jusqu'à ce qu'elles ne soient plus que des points de suspension minuscules dans l'azur.
 
    
     C'était donc ça, ces voix puissantes...Le chant céleste du renouveau.

           Signé:            Fil de soie, le chat.
   
    


   

   
 

Repost 0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 15:57

    J'ai craqué, j'ai succombé à la tentation...à une délicieuse tentation...
 
   Dimanche vers midi: un timide rayon de soleil glacé dorait ma terrasse favorite, les petits monstres me fatiguaient à la maison, Ils étaient occupés, je n'existais plus... Alors je suis sorti faire mon petit tour  dans l'intention d'inspecter le jardin encore tout enneigé à part quelques petits ronds gratouillés par les oiseaux. Les choses se présentaient bien pour moi, je me distrayais : j' avançais avec mille précautions vers un merle qui ne m'avait pas entendu arriver et picorait des grains de je ne sais quoi qu'Elle avait jetés tout exprès pour les bestioles affamées. J'étais à deux pattes de l'atteindre quand un bruit de porte s'ouvrant fit s'envoler ma proie avec laquelle je comptais bien m'amuser un petit moment...C'était Elle. Elle tenait des petits pots en équilibre sur un plateau et médusé, je la vis poser celui-ci sur la table d'été en plein sud et recouvrir le tout d'un autre plateau. Quel tour préparait-Elle? Elle disparut aussi vite qu'elle était venue, pressée de regagner le chaud.
J' ai trouvé ça  bizarre...encore à manger pour les volatiles alors qu'elle n'a  pas voulu me servir il y a quelques minutes en prétextant je ne sais quel horaire à respecter! Et servis à table, en plus!
     Mon sang n'a fait qu'un tour et j'ai bondi avec ma souplesse légendaire pour arriver pile à côté de la chose . Alors là, j'ai senti..., j'ai humé...un truc , un truc spécial  que j'ai reconnu immédiatement. Une montée de salive  et d'adrénaline impossible à contrôler!  D'une patte  assurée, j'ai  fait basculer légèrement le plateau-couvercle-protection dérisoire et j'ai découvert un délice longtemps convoité.
De ma petite et délicate langue rose, j'ai attaqué la surface du premier. Brûlante! alors j'ai essayé celui d'à côté, pareil !... puis l'autre et l'autre... pareil!... Je n'ai pas compté...Gourmandise d'enfer, je t'aurai quand même!

     Le froid vint rapidement à mon aide et une douce tiédeur chocolatée chatouilla enfin  mon gosier...jusqu'à satiété...puis je disparus du décor sans attendre Son retour.


  DSC03251.JPGDe ma cachette, j'entendis pourtant Son exclamation mi- indignée, mi-rieuse: ça alors!!!...incroyable!!!. Rassuré et satisfait, je ne  rentrai qu' à la nuit tombée...
 
 Voilà ce que j'appelle un dimanche réussi: privé de déjeuner, mais pas de dessert!
 Ce matin , j'avais un peu la colique, mais peu importe...

   

Repost 0
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 19:57

 Ce n'est pas dans ma nature que j'ai plutôt aimable et aimante, mais là, c'en est trop!

 J'en ai assez que l'on me veuille du BIEN!...Régime par ci, toilette par là...ça débouche immanquablement sur du MAL!!!
 
 Vous ne me croyez pas? Et bien , jugez par vous-mêmes! Après les restrictions alimentaires, la série des brimades continue:

  Oui, on m'injecte tous les mois, dans ma nuque inaccessible à ma langue rose, depuis tout petit, le contenu d'une pipette à l'odeur infecte contre les parasites. Ce truc immonde m'écoeure et me rend malade et maintenant en plus, on me  tire les poils avec un peigne aux dents super serrées!
 Est-ce un traitement acceptable alors que je suis parfaitement capable de me lécher, lisser avec efficacité et douceur!!! Oui, je reconnais aussi  que de cette manière, j'en avale des kilos de poils de soie et que je fais des boules qui me gênent ensuite et que je dépose "proprement" sur le sol dans un hoquet pas très élégant...mais à mon avis, c'est normal pour un chat!...
   Vous faites une grimace dubitative et dégoûtée, j'en suis sûr, comme tous les humains de ma connaissance...mais moi, je veux manifester mon désaccord avec cette nouvelle situation.  
    Je fais de la bouderie-sitting, autrement dit quand ELLE m'appelle, me fait des chateries, je ne bronche pas, je ne ronronne pas, je joue le rôle du bel indifférent 006.JPG

ou je montre les dents,  je me couche en rond en faisant semblant de dormir. Bref, je ne suis pas de bonne compagnie...Ça lui apprendra de me faire du mal!  Le chat se rebiffe!!!!!
 
 J'entends votre silence réprobateur.
 J'ai compris...
  
 Personne ne me soutiendra dans ma plainte légitime et vous prendrez le parti de l' affreux homme en vert, à l'origine de tout ce tintoin et répéterez son mot d'ordre: santé et hygiène!
 Je suis désavoué.

  J' accepterai la loi des hommes, donc...
 
  Chat des villes et chat des champs ou rat des villes et rats des champs, nous sommes à la même enseigne, mazette!
 
 

  

Repost 0
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 18:25

    De l'attaque par derrière des doudous, la semaine dernière, vous vous en souvenez? Cette situation, ô combien inquiétante à mon humble avis, l'était effectivement!
    Regardez bien !
              fil de soie 003
    Sous son air patelin, cet âne ridicule  m'enlaçant avec ses pattes démesurées dans ce qui semblait un élan de sympathie ...ou de grande affection irrépressible, était l'instrument d'un vil complot  visant à faire mon malheur! Et l'éléphant en plus uniquement là pour se moquer de moi!...Et moi, Fil de soie, élégant , fin et mince par définition , je parais plus imposant que lui!
    Traître montage que tout cela!

     L'âne étalonnait ma taille !!!!!...et le verdict ne s'est pas fait attendre: TROP gros le chat!!!
    Une évidence déjà pour l'oeil exercé de quelques amis correspondants blogueurs, mais ce n'est qu'une illusion d'optique, je vous assure, une simple pelisse d'hiver un peu trop étalée sur le velours douillet...Même si la balance  consultée chez l'affreux homme en vert accuse .....kilos et des poussières, il ne faut pas s'y fier, L'électronique, ça se dérègle parfois , non?
  
     Mais la coalition m'a vaincu: j'ai été déclaré XXL, limite XXXL. Incroyable!
    
    Depuis, mon quotidien ne me sourit plus: je vis avec une idée fixe: manger, toujours manger. Je traîne ma peine dans la cuisine et j'ai beau implorer de mes tendres caresses et lever vers EUX des yeux battus, pas de pitance d'avance, de quoi me distraire les babines de temps à autre...

     Repas dosé à heures fixes, eau à volonté.

     Des coeurs de pierre...je ne l'aurais jamais cru d' EUX!...

Repost 0